Fiera Capital et Aquila Infrastructure Management créent Fiera Infrastructure

 

« L’importance que revêt le secteur des infrastructures pour la communauté des placements à l’échelle mondiale ne peut être sous-estimée, a affirmé Jean-Guy Desjardins, président du conseil et chef de la direction de Fiera Capital. Cette transaction s’inscrit dans la stratégie de Fiera Capital visant à étoffer sa gamme actuelle de services en stratégies de placement alternatives. Elle nous permet aussi d’accroître notre capacité d’offrir à nos clients les meilleures occasions de placement parmi un vaste éventail de catégories d’actif. »

L’actuelle chef de la direction d’Aquila, Alina Osorio, une pionnière de la gestion de placements alternatifs, occupera le poste de présidente de Fiera Infrastructure. La nouvelle coentreprise cherchera à bonifier la gamme de placements de Fiera Capital et poursuivre sa croissance au sein de cette catégorie d’actif. La transaction devrait être conclue au deuxième trimestre de 2016 et les résultats financiers de Fiera Infrastructure se reflèteront dans les résultats consolidés de Fiera Capital à partir du second trimestre de l’année financière 2016. Fiera Infrastructure disposera d’environ 500 millions de dollars canadiens (M$) en capitaux investis et engagés.

Cette transaction portera les actifs du portefeuille en infrastructures de Fiera Capital à 1,2 G$, incluant les 500 M$ en capitaux investis et engagés de Fiera Infrastructure et 700 M$ en dette d’infrastructure (en date du 31 décembre 2015). Le portefeuille d’Aquila vient ajouter un nouvel ensemble diversifié d’actifs internationaux, comprenant notamment des projets hydroélectriques, des services publics réglementés, des projets en énergie éolienne et solaire et des infrastructures de transport.

Cette transaction permet également à Fiera Capital d’accueillir une équipe de spécialistes possédant de nombreuses années d’expérience et des connaissances approfondies du secteur.

Photo Finance et Investissement.