Finance et investissement - Multi Courtage prend de l'expansion
FI-TV
 
See also Investment Executive Jeudi 23 mars 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Multi Courtage prend de l'expansion

Envoyer à un ami

En faisant la fusion-acquisition de Services Financiers Triathlon, Multi Courtage réaffirme sa volonté de prendre plus de place sur le marché de l'assurance et des placements au Québec.


« Plusieurs personnes se disent étonnées que nous ayons conclu une transaction comme celle-là, mais c'est conforme avec notre plan d'expansion, soutient Guy Duhaime, président de Groupe Financier Multi Courtage (GFMC). Services Financiers Triathlon a exactement le profil que nous recherchions. »

La transaction permet à Multi Courtage Capital, une filiale du GFMC, de mettre la main sur sept nouveaux représentants qui s'ajoutent à ses 85 représentants. Dès la fin du mois de mars, Services Financiers Triathlon déménagera de ses bureaux de l'Île des Sœurs vers un endroit encore indéterminé. Deux possibilités sont sur la table : un bureau dans l'est de la ville de Montréal ou celui, déjà établi, de Multi Courtage à Ville Mont-Royal.

« Services Financiers Triathlon conservera son nom, les représentants aimaient beaucoup cette identité et nous ne voulions pas troubler leur bien-être, souligne Guy Duhaime. Le déménagement devrait avoir lieu à la fin du mois de mars parce que nous ne voulions rien précipiter, surtout pas en pleine période des REER. »

Si le contact entre les deux sociétés était fait depuis quelques années déjà, les discussions en vue de la fusion n'ont démarré qu'en décembre 2010. La transaction s'est effectuée assez rondement et a été conclue vendredi dernier, le 18 février 2011 : « L'Autorité des marchés financiers a été d'une remarquable efficacité tout au long du processus. Il faut dire que c'était deux sociétés sans anicroche à leurs dossiers. »

Services Financiers Triathlon apporte un actif sous gestion d'un peu plus de 90 M$ qui s'ajoutera à celui de Multi Courtage. Son président et fondateur, Guy Duhaime, espère que GFMC atteindra les 500 M$ sous gestion durant l'année à venir. Pour lui, il est essentiel d'atteindre une certaine taille pour pouvoir être rentable.

« Le chiffre magique, c'est 1 G$, explique-t-il. J'ai par contre connu des entreprises qui géraient 1 G$ en agissant comme si elles étaient des grandes banques. Chez nous, il n'y a pas six vice-présidents et trois comités d'investissement. Nous sommes peu, mais nous travaillons très fort pour atteindre les résultats. »

Selon lui, les cabinets ayant des actifs sous gestion de moins de 100 M$ auront de plus en plus de difficulté à opérer : « Je crois qu'avec les exigences administratives, gouvernementales et règlementaires, ça va devenir de plus en plus difficile pour les petits cabinets de prospérer. Ce sera aussi ardu pour eux d'offrir l'ensemble des services à leurs clients. »

Lire aussi:

Fusion-acquisition entre Multi Courtage et Services Financiers Triathlon 

Mariages d'amour ou de raison chez les indépendants?