Finance et investissement - Focus sur les conseillers - 2017
Concours
 
See also Investment Executive Mardi 26 septembre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Focus sur les conseillers - 2017

Envoyer à un ami

nouvelle vedette
wavebreakmediamicro / 123RF Banque d'images

FOCUS SUR LES CONSEILLERS - Qu'est-ce qu'on obtient si on collige les données du Top 8 des courtiers québécois et du Top 11 des cabinets multidisciplinaires? Un portrait-robot du conseiller moyen. Vous y reconnaîtrez-vous?


Des conseillers plus sensibles aux risques réglementaires

Les conseillers liés à un cabinet multidisciplinaire sont beaucoup plus à risque de subir les contrecoups d'une possible abolition des commissions intégrées, révèlent les données colligées sur les conseillers sondés dans le cadre du Top 8 des courtiers québécois et sur ceux interrogés pour le Top 11 des cabinets multidisciplinaires de Finance et Investissement.

Secteurs différents, défis semblables

Les cabinets multidisciplinaires et les courtiers de plein exercice ont beau avoir une gamme de produits différente, leurs défis semblent se rejoindre. Comme nous l'avions constaté dans les dossiers des éditions de mai et de juin, les relations entre les conseillers et les firmes se sont généralement dégradées au cours des dernières années.

Une industrie, deux réalités

L'actif sous gestion médian d'un conseiller affilié à un cabinet multidisciplinaire, soit 9 M$, atteint moins que le dixième de celui d'un conseiller en placement, qui est de 100 M$, d'après les données compilées dans le Top 11 des courtiers québécois et le Top 8 des cabinets multidisciplinaires.