Accueil Fraude

Mot-clé : Fraude

53 résultats trouvés
Un tas de cryptomonnaies.

Le plus récent rapport d’Ernst & Young dresse un portait peu reluisant de la gestion des sommes investies à Quadriga Fintech Solutions Corp. La première Bourse de cryptomonnaie canadienne aurait servi d’outil de spéculation pour le fondateur Gerald Cotten, aujourd’hui décédé.

Quatre paires de mains d'homme d'affaire en train de féliciter quelqu'un en tapant dans les mains.

Cela fait maintenant un an que le Joint Chiefs of Global Tax Enforcement (J5) existe et le bilan de cette association de cinq organismes internationaux chargés de l’application des lois fiscales paraît plutôt positif.

L’Agence du revenu Canada (ARC) convient qu’elle doit poursuivre ses efforts pour optimiser son utilisation des mégadonnées afin de maximiser sa lutte à l'évasion fiscale ou à l'évitement fiscal, tel que le recommande le Comité consultatif sur l’observation à l’étranger (CCOE).

Deux hommes d'affaire se serrant la main et se donnant un document

L'entente vise également à réduire le fardeau réglementaire imposé aux sociétés de placement canadiennes

  • 30 mai 2019 18 juin 2019
  • 10:06

Revenu Québec peut notamment compter sur de nouveaux outils afin de lutter contre le stratagème fiscal du trompe-l’œil et contre l’utilisation de prête-nom.

Roch Rivard, Yannick Rivard et 9110-9058 Québec inc. ont été condamné à des amendes totalisant 285 000 $ à la suite d’une poursuite pénale intentée par l'Autorité des marchés financiers (AMF) à l’automne 2018.

PLANÈTE FINANCE - Un réseau de cybercriminels prévoyant voler 100M$US aux banques neutralisé.

Un tas de cryptomonnaies.

Après trois mois d'enquête, le cabinet comptable qui tente de récupérer plus de 200 millions de dollars (M$) dus aux utilisateurs de la plateforme de cryptomonnaie QuadrigaCX n'a retrouvé que 28 M$ en actifs, presque exclusivement en espèces.

Dessin d'un homme d'affaire devant 6 écrans. Il semble surveiller les marchés financiers.

Nasdaq et l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) dévoilent une nouvelle technologie pour améliorer la surveillance des marchés financiers au pays.

Le 23 avril 2019, l'honorable Christine Lafrance, juge de paix magistrat de la Cour du Québec, district de Gatineau, a entériné l'entente intervenue entre les parties et a imposé à Michel Bernard des amendes totales de 13 055 984 $.