Finance et investissement - Votre pratique est-elle entrée dans l'ère 2.0 ?
Concours
 
See also Investment Executive Lundi 24 juillet 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com
STRATÉGIES D'AFFAIRES

Votre pratique est-elle entrée dans l'ère 2.0 ?

Envoyer à un ami

Il y a dix ans, tous se demandaient s'il était indispensable d'avoir un site Internet. Aujourd'hui, tout le monde en convient. La même question se pose maintenant avec les médias sociaux : est-ce nécessaire? Pas pour tous, mais pour la majorité des conseillers en placement qui désirent développer leur pratique la réponse est « oui ».

 

Quel média choisir?

Souvent les conseillers me demandent quelle est la différence entre les diverses plateformes et comment les employer pour faire croître leur pratique. Voici les pour et les contre de chacun de ces outils pour l'industrie des services financiers.

 

Blogue

Pour : liberté d'écrire sur le sujet de votre choix.
Contre : écrire un contenu intéressant chaque semaine demande un certain talent d'écriture et beaucoup de temps.
Fréquence optimale : mise à jour hebdomadaire.

 

Vlogue (blogue vidéo)

Pour : il est possible de communiquer huit fois plus d'information via un vidéo que par écrit. De plus, lire à l'écran d'un ordinateur ou d'une tablette n'est pas facile pour certains clients plus âgés.
Contre : il peut s'avérer coûteux de produire des vidéos de qualité et dommageable pour votre image s'ils ne le sont pas. Et n'oubliez pas, tout est question de perception.

 

Facebook

Pour : presque tout le monde a un compte Facebook aujourd'hui. Il y plus de grands-parents sur le réseau que d'adolescents.
Contre : rarement approuvé par les départements de conformité. De plus, le réseautage sur Facebook est plus de type personnel que professionnel.

 

Twitter

Pour : les utilisateurs sont très engagés et actifs, ce qui peut être bon pour l'aspect viral d'un gazouillement (tweet).
Contre : parfois difficile de gérer les frontières géographiques et de développer des relations d'affaires fructueuses.

 

LinkedIn

Pour : les utilisateurs moyens sont dans la quarantaine, sont plus éduqués (près de 40 % ont un diplôme universitaire), ont des salaires moyens plus élevés (109 000 $) et près du quart détiennent un portefeuille d'investissement moyen de 250 000 $.
Contre : vos clients plus âgés ne seront pas sur LinkedIn.

Ces caractéristiques font de LinkedIn le réseau de choix pour les conseillers en placement et leurs clients, clients potentiels et centre d'influence.


Que faire maintenant?

Avant toute chose, communiquez avec votre département de conformité afin d'obtenir le guide de médias sociaux de votre firme. Chacune à ses propres règles quant à l'utilisation de LinkedIn et des autres médias sociaux.

Une fois la décision prise d'aller de l'avant, il est important de fournir toutes les informations dans votre profil : c'est votre carte de visite de LinkedIn. Il contient tous vos renseignements personnels aux personnes de votre réseau et à celles qui consultent votre profil. Voici quelques points à essentiels lorsque vous vous inscrivez :

 

- Une photo professionnelle est importante, dans les médias sociaux. Votre photo c'est un peu votre logo, votre image de marque. Choisissez une photo récente (max. 2-3 ans) prise de près (visage seulement).


- Personnalisez la section « Sites web », dirigez les visiteurs vers les pages importantes de votre site, par exemple « notre approche » ou « inscrivez-vous à notre infolettre ».


- Votre profil devrait être rempli à 100 % y compris vos études et votre expérience relative à votre réseau.

 

Démarquez-vous


Le point faible du profil est de loin la section Sommaire. Pourtant, c'est la plus importante parce que d'abord consultée. Elle résume votre profil (expertise, marché cible...) et vous donne l'occasion de vous démarquer en personnalisant votre message.

 

Le sommaire doit comporter un texte descriptif de 150 à 200 mots décrivant :


- ce que vous faites;


- comment vous le faites;


- qui vous aidez (votre marché cible);


- comment vous aidez vos clients.

 

Une fois votre profil terminé, invitez vos clients, clients potentiels et centres d'influence à joindre votre réseau. Ajoutez le logo LinkedIn sur votre site internet, votre brochure, à votre signature courriel, votre infolettre, bref partout. L'objectif est d'optimiser LinkedIn dans vos communications, d'être toujours présent auprès de votre réseau.

 

Plus qu'une mode

 

Les médias sociaux sont beaucoup plus qu'une mode et à ce titre ils doivent être intégrés à votre stratégie de communication. Ils vous permettent de rester en contact avec vos différents interlocuteurs (collaborateurs, clients, clients potentiels...), de faire connaître vos champs d'expertise professionnelle et ainsi de positionner votre pratique. Mais surtout, c'est un formidable outil de visibilité relayée par tous vos contacts. Une recherche rapide dans LinkedIn pour le titre « Financial Advisor » à Montréal donne 1758 profils et 4401 pour le titre « Portfolio Manager ». Si vous n'êtes pas présent, et actif, dans les médias sociaux, vos concurrents eux le sont. Comme le dit le dicton, loin des yeux, loin des... clients.

 

Je vous invite à me faire parvenir vos commentaires par courriel à Sara.Gilbert@Strategist.cc ou contactez-moi via LinkedIn!

 

Chroniques précédentes
Maximisez vos relations-clients - 29.02.2012
La segmentation : pas révolutionnaire, mais très rentable - 07.02.2012
Stratège d’affaires & Coach certifiée

Sara Gilbert est conférencière et fondatrice de la firme Développement des affaires Strategist Elle agit comme stratège et coach auprès des conseillers en placement dans les domaines du positionnement de leur pratique d'affaires, de la communication, de la gestion d'équipe, de l'expérience client qu'ils offrent et du développement de leur pratiques d'affaires.

Titulaire d'un baccalauréat en commerce de la John Molson School of Business de l'Université Concordia, avec spécialisation en marketing et d'une double certification en coaching personnel et professionnel. Sara s'est également mérité les titres de Conseiller en gestion financière (FMA), Fellow de CSI (FCSI), et Certified International Wealth Manager (CIWM).

www.strategist.cc

Temple de la renommée