Finance et investissement - Ne jetez pas le bébé avec l'eau du bain
Concours
 
See also Investment Executive Jeudi 19 octobre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com
STRATÉGIE D'AFFAIRES

Ne jetez pas le bébé avec l'eau du bain

Envoyer à un ami

1

ZONE EXPERTS - Nous y voilà enfin : le mois de mai est arrivé, nous laissons derrière nous la saison des RÉER et des impôts! C’est le moment de nous replonger dans la prospection et d’évaluer nos initiatives de développement d’affaires. Mais que faire si nous n'avons pas atteint les objectifs que nous nous étions fixés dans notre plan d'affaires?


Personne ne sait pourquoi le mois de mai semble être le mois des grandes remises en question pour de nombreux entrepreneurs, y compris les conseillers en placement.

Est-ce parce que la moitié de l'année est déjà passée et que nous prenons la mesure des résultats obtenus? Ou est-ce plutôt parce que l'approche des mois d'été annonce une période plus calme en matière de prospection et de rencontre avec les clients?

Revenir à l'essentiel : notre pratique

Mettre à profit cette période plus tranquille. Y a-t-il un meilleur moment pour se pencher sur la gestion de sa pratique d'affaires, pour réfléchir stratégiquement à sa vision et pour mettre en place des bases solides pour l'année à venir?

Profitons également de l'été pour nous préparer à l'entrée en vigueur de deux nouvelles lois : la loi concernant la divulgation des frais et la loi anti-pourriel. Tentons de mesurer leur impact sur notre pratique et d'éviter qu'elles amènent nos clients à questionner la valeur ajoutée que nous leur apportons.

Prendre un moment pour mesurer les résultats

C'est le moment de faire le bilan des résultats obtenus en fonction des objectifs que nous nous sommes fixés dans notre plan d'affaires.


• Quelles initiatives ont donné les résultats escomptés?
• Lesquelles n'ont pas porté leurs fruits?
• Devrions-nous poursuivre, modifier ou abandonner une stratégie quelconque ?
• Quelle stratégie avions-nous l'intention de mettre en place (sans avoir été en mesure de le faire)?
• Pour quelle raison?
• Est-ce par manque de ressources qu'aucune personne n'a été formellement nommée responsable de l'avancement? Est-ce parce qu'aucun échéancier n'a été établi (le manque de temps ne devrait jamais être une raison, mais plutôt une excuse)?

Relever des défis pour progresser

Je vous mets personnellement au défi de remettre en question vos idées et votre plan d'action. Le progrès et l'avancement sont les résultats de vos actions, jour après jour.

Si vous n'avez pas progressé selon vos estimations ou les prévisions de votre plan d'affaires, ne rejetez pas toute l'année simplement parce que la première moitié n'a pas répondu à vos attentes.

Au contraire, vous devez retrousser vos manches et aller chercher de l'aide (que ce soit auprès d'un collègue, d'un directeur de succursale, d'un membre de votre équipe, de votre famille, d'un ami, de votre coach). Trouvez quelqu'un qui vous mettra au défi, stimulera et vous responsabilisera pour que vous progressiez vers la réalisation de vos objectifs d'affaires.

Que faire si vous avez atteint ou dépassé vos objectifs?

Il y a certes des conseillers qui parviennent à atteindre, voire à dépasser leurs objectifs.

Si tel est votre cas, posez-vous les questions suivantes :

• Vos objectifs n'étaient-ils pas assez ambitieux?
• Êtiez-vous trop prudent dans la réalisation de ceux-ci?

Remettez en question vos capacités et réévaluez vos objectifs. Mettez votre équipe au défi et n'hésitez pas à ajuster votre tir à la hausse.

 


1
Chroniques précédentes
L'enchaînement : la suite importante pour une année réussie - 08.01.2014
Eh oui, la fin de l'année approche! - 27.11.2013
Une démarche de prospection - 30.10.2013
Et puis ce titre? - 02.10.2013
Une histoire de grenouilles - 04.09.2013
Un modèle d'affaires efficace et efficient en trois étapes - 07.08.2013
À la demande de vos clients : du marketing de contenu s'il vous plaît! - 10.07.2013
L'été, une saison remplie d'occasions - 12.06.2013
Généraliste ou spécialiste : quel est le meilleur modèle d'affaires? - 15.05.2013
« Lean Kaizen » : un exemple concret de simplification rentable de tâches - 17.04.2013
Le psychologue organisationnel : un professionnel au service des conseillers - 20.03.2013
Médias sociaux et réseautage social : à ne pas confondre - 20.02.2013
Une feuille de route pour une pratique rentable et une année réussie - 30.01.2013
Pourquoi j'ai fondé Développement des Affaires Strategist(e) - 12.12.2012
Utilisez la littératie financière pour mieux servir vos clients - 14.11.2012
Le meilleur outil à votre disposition - 17.10.2012
Les répercussions positives «invisibles » que vous avez sur la vie de vos clients - 19.09.2012
L'effet WOW et votre pratique - 22.08.2012
Golf, BBQ et prospection sociale - 25.07.2012
Votre pratique est-elle entrée dans l'ère 2.0 ? - 27.06.2012
Bâtir une équipe d'élite et une culture centrée sur les clients - 30.05.2012
Trois conseils pour bâtir une équipe solide - 02.05.2012
Trois étapes pour tirer le meilleur de chaque rencontre - 04.04.2012
Maximisez vos relations-clients - 29.02.2012
La segmentation : pas révolutionnaire, mais très rentable - 07.02.2012
Stratège d’affaires & Coach certifiée

Sara Gilbert est conférencière et fondatrice de la firme Développement des affaires Strategist Elle agit comme stratège et coach auprès des conseillers en placement dans les domaines du positionnement de leur pratique d'affaires, de la communication, de la gestion d'équipe, de l'expérience client qu'ils offrent et du développement de leur pratiques d'affaires.

Titulaire d'un baccalauréat en commerce de la John Molson School of Business de l'Université Concordia, avec spécialisation en marketing et d'une double certification en coaching personnel et professionnel. Sara s'est également mérité les titres de Conseiller en gestion financière (FMA), Fellow de CSI (FCSI), et Certified International Wealth Manager (CIWM).

www.strategist.cc

Suivez-nous sur Linked In