Finance et investissement - Médias sociaux et réseautage social : à ne pas confondre
FI-TV
 
See also Investment Executive Mercredi 26 avril 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com
STRATÉGIE D'AFFAIRES

Médias sociaux et réseautage social : à ne pas confondre

Envoyer à un ami

Les conseillers me demandent souvent quelle est la différence entre les diverses plateformes de médias sociaux et laquelle employer. Or, tirer parti des médias sociaux pour développer votre pratique requiert des habiletés de réseautage.


Il ne suffit pas de créer votre profil sur LinkedIn, un compte Twitter ou un blogue. Les médias sociaux sont des plateformes tandis que le réseautage social est le moyen de créer des relations avec vos clients actuels, futurs et avec vos centres d'influence potentiels. Vous pouvez vous servir de l'un pour renforcer l'autre, mais ce sont deux outils différents.

Média social

Il existe de très nombreux modes d'emploi en ligne qui peuvent vous aider avec les aspects techniques des différents médias sociaux. Voici les avantages et les inconvénients des meilleures plateformes pour quelqu'un qui travaille dans l'industrie des services financiers.

WordPress (blogue)

Avantage : la liberté éditoriale vous permet de traiter le sujet de votre choix.
Inconvénient : écrire demande beaucoup de temps et il faut publier de nouveaux billets sur une base régulière, souvent toutes les semaines.

YouTube ou Vimeo (blogue vidéo)

Avantage : grâce à l'utilisation de la vidéo, ce média vous permet de transmettre huit fois plus d'information que par écrit.

Inconvénient : les coûts associés à la production de vidéos professionnelles peuvent être élevés.

Facebook

Avantage : presque tout le monde a un compte Facebook aujourd'hui. Les statistiques montrent qu'il y a plus de grands-parents que d'adolescents sur le réseau, ce qui veut dire que la moyenne d'âge est plus élevée qu'on le croit.
Inconvénient : Facebook est rarement approuvé par les départements de conformité.

Twitter

Avantage : les messages sont limités à 140 caractères, d'où leur nom de "micromessage".
Inconvénient : il peut être difficile de gérer les frontières géographiques d'un réseau et de créer des relations d'affaires fructueuses sur Twitter.

LinkedIn

Avantage : c'est le réseau d'affaires par excellence. Son bassin démographique constitue un potentiel très intéressant pour les conseillers (les personnes inscrites sur LinkedIn ont un niveau d'éducation et des revenus plus élevés que la moyenne).
Inconvénient : vos clients plus âgés ne sont peut-être pas sur LinkedIn puisque l'âge moyen des utilisateurs est de 41

Réseautage social

Le réseautage social quant à lui consiste à bâtir des relations avec les membres de vos réseaux sociaux en partageant des articles, des commentaires et des ressources d'intérêt pour vos clients actuels, potentiels et vos centres d'influence. Il s'agit d'accroître votre visibilité auprès de vos contacts qui pourraient devenir des clients. Par exemple, si votre pratique est principalement axée sur les fonds de bienfaisance (FDB), vous voudrez publier du contenu relatif aux FDB, aux dons de charité, aux fondations, à la planification successorale, etc.

Créez et/ou partagez du contenu qui permettra à votre réseau d'en savoir plus au sujet de votre offre de service. Ainsi lorsque vous appellerez un client potentiel pour un rendez-vous, celui-ci aura déjà une idée de qui vous êtes et comment vous pouvez l'aider. De plus, si votre message est clair et que votre facteur de différenciation est clairement défini, les clients potentiels vous appelleront parce qu'ils sauront que vous avez la solution qu'ils recherchent.

Les médias sociaux sont là pour rester. Les conseillers qui définissent et mettent en place une stratégie de communication interactive et orientée vers un objectif obtiennent de très bons résultats. Ils se démarquent ainsi sur le marché en tant que professionnels qualifiés qui se donnent pour mission d'aider leurs clients actuels et potentiels ainsi que leurs centres d'influence. Mais surtout, ils se positionnent comme des conseillers de confiance.

C'est toujours avec grand plaisir que je lis vos commentaires. Vous pouvez me joindre directement à Sara.Gilbert@Strategist.cc

 
Chroniques précédentes
Le meilleur outil à votre disposition - 17.10.2012
Les répercussions positives «invisibles » que vous avez sur la vie de vos clients - 19.09.2012
L'effet WOW et votre pratique - 22.08.2012
Golf, BBQ et prospection sociale - 25.07.2012
Votre pratique est-elle entrée dans l'ère 2.0 ? - 27.06.2012
Bâtir une équipe d'élite et une culture centrée sur les clients - 30.05.2012
Trois conseils pour bâtir une équipe solide - 02.05.2012
Trois étapes pour tirer le meilleur de chaque rencontre - 04.04.2012
Maximisez vos relations-clients - 29.02.2012
La segmentation : pas révolutionnaire, mais très rentable - 07.02.2012
Stratège d’affaires & Coach certifiée

Sara Gilbert est conférencière et fondatrice de la firme Développement des affaires Strategist Elle agit comme stratège et coach auprès des conseillers en placement dans les domaines du positionnement de leur pratique d'affaires, de la communication, de la gestion d'équipe, de l'expérience client qu'ils offrent et du développement de leur pratiques d'affaires.

Titulaire d'un baccalauréat en commerce de la John Molson School of Business de l'Université Concordia, avec spécialisation en marketing et d'une double certification en coaching personnel et professionnel. Sara s'est également mérité les titres de Conseiller en gestion financière (FMA), Fellow de CSI (FCSI), et Certified International Wealth Manager (CIWM).

www.strategist.cc

Suivez-nous sur Linked In