Finance et investissement - Les conseillers français et le « Frexit »

FI-TV
 
See also Investment Executive Jeudi 23 mars 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Les conseillers français et le « Frexit »


Envoyer à un ami

nouvelle vedette
makaule/ 123RF Banque d'images

PLANÈTE FINANCE – Le « Frexit », version française du Brexit anglais, menace la stabilité de la zone euro et les conseillers en services financiers du pays tentent de limiter les impacts d'une telle éventualité.


Supportée par la candidate du Front national, Marine Le Pen, l'idée de sortir la France de l'Union européenne a surgi au cours de l'actuelle campagne présidentielle française, dont le premier tour est prévu le 23 avril.

À l'heure actuelle, les plus gros gestionnaires de portefeuille du pays, qui représentent ensemble plus de 3 billions en dollars américains, retiennent leurs positions européennes attendant de voir les résultats de l'élection, selon un article de Bloomberg. 



De plus, l'agence de notation Moody's a récemment publié une note dans laquelle elle évalue la probabilité que la France quitte l'Union européenne faible, mais croissante, comme l'indique un article de La Croix.



Le projet de la candidate présidentielle prévoit par ailleurs la création d'un nouveau franc, comme l'indique Libération. Selon elle, la monnaie serait au départ à parité avec l'euro. 



Certains économistes anticipent déjà une dépréciation de 30 % d'une telle monnaie en cas de changement brutal sur les marchés.

SUR LE MÊME SUJET La France empruntera 275 G$ pour rembourser ses dettes - 16.09.30
Le gouvernement britannique autorise le Brexit - 17.03.14
Ce gestionnaire d'actions européennes fait peu de cas du Brexit - 17.03.03