Finance et investissement - La Corée du Nord, les États-Unis et les marchés
Concours
 
See also Investment Executive Lundi 23 octobre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

La Corée du Nord, les États-Unis et les marchés

Envoyer à un ami

nouvelle vedette
Donfiore/123RF Banque d'images

PLANÈTE FINANCE - La guerre de mots entre les États-Unis et la Corée du Nord entraîne des répercussions sur les marchés asiatiques, particulièrement à Hong Kong.

C'est du moins la conclusion qu'en tire le Nasdaq dans un texte publié jeudi. La rhétorique du président Trump et de son homologue, Kim Jung-Un, met de la pression sur les principales bourses asiatiques.
 
« L'analyse globale pour les marchés asiatiques est largement négative alors que l'escalade se poursuit ente la Corée du Nord et les États-Unis. Les marchés européens et américains ont enregistré une baisse et nous nous attendons à ce que les marchés asiatiques suivent cette tendance », peut-on y lire.
 
L'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a subi une diminution de 2,5 % cette semaine, ce qui constitue la plus importante baisse depuis la mi-décembre, rapporte un article de Bloomberg.
 
« Tous les investisseurs sont en train de crier :"où est la sortie ?'' » a dit Andrew Clarke, directeur des échanges chez Mirabaud Asia à Hong Kong et rapporté par Bloomberg.
 
L'indice Kospi sud-coréen et celui de Shanghai ont également subi des baisses significatives de 3,2 % et 1,6 % respectivement, comme l'indique le Financial Times.
 
Le risque géopolitique n'est pas le seul phénomène ayant une influence sur les marchés de la région, mais l'escalade de la tension entre les différents pays force les investisseurs à reconsidérer certaines de leurs positions dans la région.