Concours conseillers
 
See also Investment Executive Samedi 25 octobre 2014 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com
Abri fiscal Méthode employée pour éviter de payer de l'impôt ou pour réduire le montant à payer tout en restant dans la légalité.
Acceptation bancaire, acceptation de banque Type d'effet de commerce à court terme émis par une société non financière et dont le capital et l'intérêt sont garantis par une banque.
Achat sur marge Achat d'une valeur mobilière réalisé en partie avec de l'argent emprunté.
Achats périodiques par sommes fixes Placement d'un montant fixe à intervalles réguliers pour réduire le coût moyen d'une action en achetant plus d'actions quand les prix sont bas et moins d'actions quand les prix sont plus élevés.
Acquisition des droits aux prestations de retraite Fait, pour un participant à un régime de retraite, de remplir les conditions lui donnant le droit de recevoir des prestations de retraite, qu'il demeure ou non au service de l'employeur. La totalité ou une partie des contributions de l'employeur lui sont alors acquises, et il est assuré de bénéficier d'une rente différée ou d'une somme d'argent.
Actif Tout ce qui appartient à une société ou à une personne, et tout ce qu'on lui doit.
Action Titre représentant une participation au capital social d'une société par actions.
Action de croissance Action d'une société pour laquelle on anticipe que les bénéfices vont augmenter plus rapidement que la moyenne. On reconnaît souvent cette action à son rendement peu élevé et à son ratio cours-bénéfice très élevé. Son cours dénote que les investisseurs comptent sur sa croissance future.
Action ordinaire Titre représentant une participation au capital social d'une société par actions. Accorde généralement à son titulaire le droit de voter aux assemblées générales.
Action privilégiée Action accordant à son porteur des droits particuliers, notamment un remboursement prioritaire en cas de liquidation et un dividende annuel précis.
Action rachetable au gré de la société Action que la société émettrice peut racheter à son gré, à un prix établi d'avance.
Action rachetable au gré du porteur Action privilégiée dont le porteur a le droit de demander le remboursement à une date et à des conditions préétablies.
Action remboursable Voir Action rachetable au gré de la société.
Actions de croissance Actions de sociétés pour lesquelles on anticipe que le revenu augmentera à un taux supérieur à la moyenne. Les actions de croissance se caractérisent souvent par un faible rendement et un ratio prix-revenu relativement élevé. Leur prix reflète la confiance des investisseurs dans le revenu futur que produira leur croissance.
Actions émises Actions du capital social d'une entreprise qui sont en circulation ; leur nombre peut être égal ou inférieur au nombre d'actions que l'entreprise est autorisée à émettre.
Addenda d'immobilisation Formulaire à remplir, au moment du transfert, par l'institution financière qui reçoit une somme immobilisée d'une autre institution financière ; on y décrit les conditions qui régissent la somme immobilisée.
Administrateur Personne responsable de la garde et de la gestion d'un bien appartenant à autrui. On donne à cette personne, selon le cas, le nom d'exécuteur testamentaire (ou liquidateur, selon le Code civil du Québec), de syndic de faillite ou de fiduciaire.
Amortissement Charge imputée aux bénéfices pour réduire le coût des immobilisations sur leur durée d'utilisation prévue. L'amortissement n'est pas une sortie de fonds, mais une constatation comptable d'un amoindrissement du potentiel de service d'un bien corporel résultant de l'usure, de l'obsolescence, ou de toute autre cause.
Analyse fondamentale Méthode d'évaluation des perspectives d'avenir d'une entreprise fondée sur une analyse de ses états financiers, de même que sur des entrevues avec son conseil d'administration.
Analyse technique Méthode d'évaluation des valeurs mobilières et des tendances futures du marché fondée sur l'analyse statistique des fluctuations des cours, du volume des opérations et d'autres variables pour établir un modèle de référence.
Assurance temporaire sur la vie Assurance sur la vie qui procure une protection pendant une période déterminée.
Assurance-vie entière Assurance sur la vie pour laquelle le détenteur de la police verse une prime annuelle, habituellement jusqu'au décès de l'assuré. Ce genre de police d'assurance comporte une portion d'épargne appelée « valeur de rachat ».
Avoir des propriétaires ou capitaux propres Composante du bilan représentant le droit de propriété sur les actifs, après déduction des passifs externes ; c'est l'ensemble des titres de propriété d'une société.
Bénéfices non répartis Bénéfices accumulés d'une société ; ils peuvent être réinvestis ou non dans l'entreprise.
Bénéficiaire Personne qui touchera le produit de votre compte enregistré à votre décès.
Bêta Mesure de l'écart entre le prix d'une action ou d'un fonds commun et l'indice boursier auquel ils est comparé. Par exemple, on suppose que l'indice TSE300 a un bêta de 1,0. Des actions de ce groupe dont le bêta est de 1,25 ont un prix dont la volatilité prévue est supérieure de 25 % à celle de l'indice. Ces actions auront un rendement supérieur de 25 % à celui du TSE 300 dans un marché haussier, mais chuteront de 25 % de plus dans un marché en baisse.
Bilan État financier montrant la nature et le montant des éléments de l'actif et du passif d'une société, ainsi que la différence qui correspond aux capitaux propres.
Bon de souscription Titre conférant au détenteur le droit de souscrire un nombre déterminé d'actions ou d'obligations de la société émettrice à un prix et dans un délai déterminés. Les bons de souscription sont habituellement émis lors d'une émission d'obligations, d'actions privilégiées ou d'actions ordinaires.
Bon du Trésor Titre d'emprunt à court terme émis par l'État à une valeur inférieure à la valeur nominale, l'écart tenant lieu d'intérêt.
Capital Montant d'argent investi.
Capital-actions ou capital (social) Partie des capitaux propres d'une société par actions qui provient des actionnaires (ordinaires et privilégiés).
Capitalisation Processus par lequel un revenu est gagné sur la tranche précédente de revenu d'un placement, cette tranche étant réinvestie. La valeur finale du placement se compose du montant initial investi et des revenus réinvestis.
Capitaux propres Voir Avoir des propriétaires.
Certificat ou titre Document remis à un obligataire ou à un actionnaire par la société qui a émis les obligations ou les actions.
Certificat de placement garanti Titre émis par la plupart des établissements financiers attestant qu'une somme a été placée à un taux d'intérêt fixé d'avance pour une période déterminée.
Coefficient bêta Indice du niveau de risque ou de volatilité qui est déterminé en comparant le rendement d'un titre ou d'une part de fonds commun de placement à celui de titres semblables ou à des indices boursiers.
Coefficient des frais de gestion Variable importante qui mesure le total des frais de gestion d'un fonds en termes de pourcentage de l'actif total moyen.
Commission Frais de transaction à verser à un intermédiaire, généralement sur la base d'un pourcentage de la valeur totale de la transaction.
Composition de l'actif Combinaison d'investissements choisie par le demandeur en fonction de ses objectifs de placement.
Compte de conjoint Compte généralement ouvert afin d'effectuer un partage du revenu. Le conjoint qui a la tranche de revenu la plus faible est propriétaire du compte et le conjoint qui a la tranche de revenu la plus élevée est le cotisant. Ainsi, les déductions sont réclamées par le conjoint qui bénéficie d'un allégement fiscal supérieur et le revenu est versé à celui qui se situe dans une tranche d'imposition inférieure.
Compte global Compte ouvert auprès d'une maison de courtage de valeurs par un épargnant dont la maison de courtage gère le portefeuille, moyennant le paiement de frais annuels de gestion établis en fonction de la valeur du portefeuille.
Compte d'épargne libre d'impôt (CELI) Régime réglementé par le gouvernement permettant au contribuable d'épargner en vue de sa retraite ou pour tout autre besoin. Jusqu'à une limite annuelle définie, le montant d'argent versé dans un CELI est non imposable. Les revenus générés par les fonds d'un CELI s'accumulent en franchise fiscale. Les fonds ne sont pas imposables lorsqu'on les retire du régime, selon les lois en vigueur dans les juridictions fiscales pertinentes.
Conseil d'administration Comité élu par les actionnaires d'une société, agissant pour leur compte et chargé de la gestion de la société. Les administrateurs sont habituellement élus chaque année, lors de l'assemblée annuelle.
Conseiller financier Professionnel de l'investissement qui, moyennant rétribution, aide des particuliers à prendre des décisions d'investissement en fonction de leurs objectifs de placement.
Conservateur Se dit d'un portefeuille dont la priorité d'investissement est axée davantage sur la stabilité du prix ou sur le revenu que sur l'augmentation de la valeur de l'investissement original, ce qui se traduit par un risque d'investissement moindre.
Contrepartiste Courtier qui achète et vend pour son propre compte.
Convertible Se dit d'une obligation, d'une débenture ou d'une action privilégiée que le propriétaire peut habituellement échanger contre une ou plusieurs actions ordinaires de la même société.
Cotisant Personne qui cotise au compte de REER de son conjoint.
Coupure Valeur nominale, ou valeur à l'échéance, d'une obligation.
Courbe de rendement Courbe graphique qui permet d'établir une relation entre les taux de rendement d'obligations de même qualité, mais dont les dates d'échéance sont différentes.
Cours (du marché) Dernier cours auquel une action ou une obligation a été négociée.
Cours acheteur Prix le plus élevé qu'un acheteur éventuel est prêt à payer pour un nombre d'actions précis prédéterminé.
Cours vendeur Prix le plus bas qu'un vendeur est prêt à accepter pour des actions pour un nombre d'actions précis prédéterminé.
Courtier en valeurs mobilières Mandataire qui agit soit à la vente, soit à l'achat de titres, de marchandises ou d'autres biens, pour le compte de particuliers dont il reçoit des ordres. Il est normalement rémunéré par courtage.
Crédit d'impôt Montant fixe qui réduit l'impôt à payer par tous les contribuables, quel que soit leur niveau de revenu ou leur taux marginal d'imposition.
Crédit d'impôt pour dividendes Crédit d'impôt accordé aux épargnants qui touchent des revenus de dividendes provenant de sociétés sous contrôle canadien.
Débenture ou obligation non garantie Obligation qui n'est pas garantie par le nantissement de biens, mais par le crédit général de la société émettrice.
Déclaration de fiducie Montant fixe qui réduit l'impôt à payer par tous les contribuables, quel que soit leur niveau de revenu ou leur taux marginal d'imposition.
Déduction d'impôt ou déduction fiscale Obligation qui n'est pas garantie par le nantissement de biens, mais par le crédit général de la société émettrice.
Déduction pour amortissement Déduction tenant lieu d'amortissement dont les lois et règlements fiscaux permettent aux contribuables de tenir compte dans le calcul du bénéfice ou du revenu imposable. Encore souvent désignée par l'expression « allocation du coût en capital ».
Demandeur Personne qui demande qu'on lui ouvre un compte.
Dépositaire Établissement financier, habituellement une banque ou une société de fiducie, qui garde en sécurité les valeurs mobilières et l'argent comptant d'une société de placement.
Dépôt à terme Placement émis par une institution financière qui verse un taux d'intérêt fixe pour une période de temps déterminée.
Dépréciation Processus par lequel un investissement perd de la valeur avec le temps.
Dette Somme d'argent qui doit être remboursée, avec les intérêts. Dans le cas d'une société, la dette consiste souvent en obligations et autres titres d'emprunt.
Dette à long terme Titres d'emprunt exigibles dans plus d'un an.
Distribution Versement d'un gain en capital ou d'un dividende au détenteur d'une unité de fonds.
Diversification Répartition des investissements entre plusieurs types de placement afin de réduire le risque pour l'ensemble du portefeuille.
Dividende Partie du bénéfice qu'une société, avec l'autorisation de son conseil d'administration, distribue à ses actionnaires en proportion des actions qu'ils détiennent. Alors que le dividende privilégié annuel est généralement fixe, le dividende ordinaire fluctue en fonction du bénéfice réalisé par la société et de ses disponibilités. Ce dernier peut être omis si les affaires vont mal ou si les administrateurs retiennent les bénéfices pour les affecter à l'achat d'installations de production.
Droit de souscription Privilège temporaire accordé à un actionnaire ordinaire lui permettant d'acheter directement de la société d'autres actions ordinaires. Les droits sont émis aux actionnaires en proportion du nombre de titres qu'ils détiennent.
Dynamique Se dit d'un portefeuille dont la priorité d'investissement est axée davantage sur l'augmentation de la valeur de l'investissement original que sur la stabilité du prix ou sur le revenu, ce qui se traduit par un risque d'investissement accru.
Écart 1. Différence entre le cours acheteur et le cours vendeur d'un titre.
2. Marge d'intérêt.
Échéance Date à laquelle un emprunt, une obligation ou une débenture est exigible et doit être remboursé ou racheté.
Effet de commerce Voir Papier commercial.
Effet de levier Amplification du rendement d'un placement à l'aide de capitaux empruntés, de comptes sur marge ou de titres qui n'exigent en paiement qu'une fraction de la valeur des titres visés (par exemple, des options, des droits de souscription ou des bons de souscription).
Élément d'actif à court terme Tout bien pouvant être converti en argent au cours de l'exercice suivant.
Élément d'actif à long terme Tout bien susceptible de durer (ou d'être conservé) pendant plus d'un an.
Élément de passif à court terme Toute dette échéant dans moins d'un an.
Épargne-retraite Épargne accumulée dans le but de procurer un revenu pendant les années de retraite.
Escompte Différence entre la valeur nominale d'une obligation et son prix de vente sur le marché secondaire.
État des résultats État financier où figurent les produits et les charges d'une société qui donnent lieu à un bénéfice ou à un déficit au cours d'un exercice donné.
Évaluation du risque Mesure du degré de risque généralement associée à un placement ou aux objectifs de placement d'une personne.
Facteur d'équivalence Facteur qui est égal aux crédits de pension accumulés pendant l'année dans le cadre d'un régime de pension agréé ou d'un régime de participation différée aux bénéfices et qui détermine la contribution maximale d'un contribuable à son REER.
Fiduciaire Voir Administrateur.
Fiducie Résultat d'un acte par lequel une personne transfère des biens de son actif à une autre personne, le fiduciaire ; ce dernier s'engage à détenir et à administrer ces biens pour le compte et à l'avantage d'un bénéficiaire désigné.
Fiducie de fonds communs de placement Fonds constitué de sommes mises en commun par des épargnants en vue d'un placement collectif et dont la gestion est assurée par un tiers qui doit sur demande racheter les parts à leur valeur liquidative. La valeur des titres sous-jacents influe sur le prix courant des parts des fonds. Souvent appelée « fonds mutuel ». (Voir aussi Société de fonds communs de placement et Organisme de placement collectif.)
Fiducie d'investissement à participation unitaire Fonds non constitué en société qui est autorisé à transférer aux particuliers qui détiennent des parts les revenus de la société et le fardeau fiscal correspondant.
Fonds à revenu Fonds commun de placement qui privilégie l'investissement dans des titres qui produisent un revenu fixe, comme les obligations, les hypothèques et les actions privilégiées. Son objectif principal est d'assurer un revenu aux investisseurs tout en préservant leur capital.
Fonds avec frais d'acquisition Fonds commun de placement qui ajoute des frais au prix de vente de ses parts.
Fonds commun de placement Fonds commun administré par un gestionnaire ou par une équipe de gestionnaires de portefeuille qui choisit les placements qui répondent le mieux aux objectifs de placement du fonds. Le fonds commun de placement provient de la mise en commun des placements d'investisseurs individuels.
Fonds commun de placement à capital variable Voir Société d'investissement à capital variable.
Fonds commun immobilier Société d'investissement à capital fixe dont le portefeuille est composé essentiellement de placements dans des immeubles et dans des prêts hypothécaires.
Fonds d'actions Fonds commun de placement dont le portefeuille est composé essentiellement d'actions ordinaires.
Fonds de dividendes Fonds commun de placement qui investit dans les actions ordinaires de premier rang qui rapportent en général des dividendes réguliers à des taux supérieurs à la moyenne et dans des actions privilégiées.
Fonds de placements hypothécaires Fonds commun de placement qui investit dans les prêts hypothécaires. Le portefeuille d'un fonds de cette catégorie est habituellement composé de prêts hypothécaires de premier rang sur des propriétés résidentielles au Canada, quoique certains fonds investissent aussi dans des prêts hypothécaires commerciaux.
Fonds de placements immobiliers Fonds commun de placement dont le portefeuille est composé essentiellement d'immeubles résidentiels ou commerciaux, ou des deux, afin de rapporter du revenu et des gains en capital.
Fonds de revenu de dividendes Fonds mutuel investi dans des actions privilégiées de sociétés ouvertes canadiennes. Les actions ordinaires à dividendes élevés constituent également des investissements admissibles.
Fonds d'obligations Fonds commun de placement dont le portefeuille est composé essentiellement d'obligations.
Fonds du marché monétaire Type de fonds commun de placement qui investit principalement dans les bons du Trésor et autres titres à court terme à faible risque.
Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) Régime d'épargne-retraite qui a été converti en un régime de revenu conformément aux règlements gouvernementaux. Ce compte exige le retrait d'un montant minimal déterminé chaque année. Les investissements au sein du régime continuent de croître à l'abri de l'impôt.
Fonds équilibré Fonds commun de placement dont la politique de placement vise à bâtir un portefeuille équilibré composé d'obligations et d'actions dont les proportions varient suivant la conjoncture et les prévisions des gestionnaires du fonds.
Fonds éthique Aussi qualifié de « socialement responsable », ce type de fonds commun de placement évite les placements dans des sociétés sans « responsabilité sociale », un terme dont la définition varie d'un fonds à l'autre.
Fonds hybride Type de fonds commun de placement qui se caractérise par un investissement dans une combinaison d'actions et d'obligations variées et dont le niveau de risque est généralement plus faible que celui d'un fonds d'actions. Les fonds hybrides se divisent en deux catégories : les fonds équilibrés et les fonds de répartition des titres.
Fonds hypothécaire Fonds commun de placement investi dans des hypothèques. Le portefeuille d'un fonds hypothécaire se compose généralement d'hypothèques de premier rang sur des propriétés résidentielles canadiennes, bien que certains fonds investissent également dans des hypothèques commerciales.
Fonds immobilier Fonds commun de placement investi principalement dans des immeubles résidentiels ou commerciaux afin de produire des revenus et des gains en capital aux détenteurs d'unités.
Fonds indiciel Fonds commun de placement investi de manière à refléter un indice spécifique comme le TSE 300 ou la moyenne Dow-Jones des industriels. Le meilleur rendement que peut donner un fonds indiciel est celui du marché.
Fonds indiciel Fonds commun de placement dont le portefeuille est modelé sur celui d'un indice boursier particulier, l'objectif étant de reproduire le comportement général du marché dans lequel le fonds investit.
Fonds international Fonds commun de placement qui investit dans les valeurs mobilières d'un certain nombre de pays.
Fonds mondial Aussi appelé « fonds international », ce type de fonds commun de placement peut être investi partout dans le monde à l'extérieur du Canada. Toutefois, certains fonds mondiaux investissent aussi un faible pourcentage de leur portefeuille dans des placements canadiens.
Fonds mutuel Voir Fonds commun de placement.
Fonds propres; capitaux propres Voir Avoir des propriétaires.
Fonds sans frais d'acquisition Fonds commun de placement où aucune commission n'est versée lors de l'achat ou de la vente d'actions.
Fonds spécialisé Fonds commun de placement qui concentre ses placements dans un secteur particulier de l'industrie ou de l'économie, ou dans une région choisie.
Frais administratifs Portion des frais de gestion facturés par un fonds mutuel qui est versée à un tiers en contrepartie de services offerts à l'investisseur.
Frais d'acquisition Frais ajoutés au coût d'acquisition des parts (ou des actions) de certains fonds communs de placement.
Frais d'acquisition prélevés à l'achat Frais parfois prélevés sur un fonds commun de placement par un tiers ou par un gestionnaire de fonds au moment de l'achat. Par exemple, un investissement de 100 $ dans un fonds commun de placement qui prélève 5 % de frais d'acquisition à l'achat donne un investissement de 95 $ au nom du client, les 5 $ restants étant versés au courtier vendeur à titre de commission. Ce pourcentage variable et défini par le courtier vendeur peut aller de 0 à 6 %. Tous les fonds commun de placement ayant des frais d'acquisition de 0 % permettent de verser la totalité du montant investi au compte du client, sans versement de commissions prélevées à l'achat.
Frais d'acquisition reportés Frais d'acquisition payés lorsqu'on vend des unités d'un fonds commun de placement. Il s'agit d'un pourcentage appliqué à la valeur de retrait des unités. Le pourcentage versé est habituellement basé sur une échelle mobile de six ou sept ans qui débute au sommet (à environ 6 %) la première année et atteint zéro au cours de la sixième ou septième année.
Frais de gestion Somme payée au conseiller ou au gestionnaire d'une société de placement pour qu'il administre et surveille son portefeuille.
Frais de rachat Frais perçus lors de la rétrocession de parts d'un fonds commun de placement.
Gain en capital Profit réalisé lors de la vente d'un bien immobilisé, de valeurs mobilières ou d'autres biens.
Horizon Période au cours de laquelle l'investisseur souhaite atteindre ses objectifs de placement.
Immobilisation Bien corporel, par exemple un terrain ou un bâtiment, d'une durée relativement longue ou permanente.
Immobilisé Se dit de l'argent retiré d'un régime de retraite; le retrait doit obligatoirement servir à acheter une rente.
Indice boursier Instrument de comparaison servant à mesurer l'évolution d'un marché de valeurs boursières. L'indice général le plus suivi au Canada est le TSE 300 de la Bourse de Toronto.
Indice des prix à la consommation Mesure statistique de l'évolution du prix d'un ensemble représentatif de biens et de services de consommation. Cet étalon sert couramment à exprimer le taux d'inflation ou l'évolution du coût de la vie.
Inflation Hausse du niveau moyen des prix des biens et services dans l'économie. Au Canada, l'Indice des prix à la consommation sert habituellement de mesure de l'inflation.
Institution financière Terme générique désignant toute entreprise qui relève de l'industrie financière, notamment les banques, les sociétés de fiducie et les compagnies d'assurance.
Intérêt Paiement servi par l'emprunteur au prêteur pour utiliser l'argent de ce dernier. Une société par actions verse de l'intérêt aux détenteurs de ses obligations.
Intérêt couru Montant de l'intérêt qui s'est accumulé depuis la date du dernier paiement d'intérêt, mais qui n'est pas encore dû.
Intérêts composés Intérêts gagnés sur les intérêts déjà accumulés.
Juste valeur marchande Prix dont conviendraient deux parties compétentes agissant en toute liberté. Tient lieu de norme d'évaluation d'un bien dans les cas de disposition présumée.
Lettre d'intention Accord en vertu duquel un épargnant s'engage à faire une série d'achats de parts de fonds communs de placement.
Liquidité Facilité avec laquelle un placement peut être converti en espèces à un prix raisonnable.
Loi sur les valeurs mobilières Loi provinciale régissant les activités de prise ferme, de distribution et de vente des valeurs mobilières.
Lot irrégulier Nombre d'actions inférieur à celui d'un lot régulier.
Lot régulier Nombre standard d'actions fixé par les Bourses aux fins des opérations sur titres. Le nombre d'actions dans un lot régulier varie en fonction du prix du titre, mais il est de 100 actions dans la majorité des cas.
Mandant Personne pour laquelle un courtier exécute un ordre.
Marché baissier Marché à la baisse.
Marché haussier Marché à la hausse.
Marché hors cote ou marché hors Bourse Marché où se négocient les valeurs mobilières qui ne sont pas inscrites à la cote officielle d'une Bourse. On y négocie des obligations, des titres du marché monétaire et de nombreuses actions.
Marché monétaire Partie du marché des capitaux où se négocient les effets à court terme tels que les bons du Trésor, le papier commercial et les acceptations bancaires.
Marge Somme ou valeurs déposées par un client auprès d'une maison de courtage et représentant une partie du prix des titres ou des marchandises achetés « sur marge ». La maison de courtage avance à son client le solde du prix convenu.
Marge (d'intérêt) Différence entre le taux d'intérêt que paie un établissement financier sur les dépôts et le taux plus élevé auquel il prête l'argent.
Niveau de vie Situation d'une personne ou d'un groupe de personnes (famille, nation, etc.) sur une échelle de bien-être préalablement définie, objectivement ou subjectivement, et implicitement admise.
Objectifs de placement Objectif visé par l'investisseur, soit généralement une combinaison de revenu, de gains en capital et de sécurité du capital.
Obligations Instruments de prêt ou de dette émis par une société, un gouvernement ou une municipalité afin de lever des fonds. On appelle « fonds à revenu » les fonds communs de placement qui investissent principalement dans des obligations.
Obligation à coupon zéro Obligation qui ne rapporte aucun intérêt, mais qui est initialement vendue au-dessous du pair.
Obligation à coupons détachés Obligation dont les coupons ont été détachés. Le porteur de cette obligation a droit à la valeur nominale de celle-ci à l'échéance, mais non au paiement d'intérêt annuel.
Obligation à long terme Obligation dont l'entité n'est pas normalement tenue de s'acquitter au cours du prochain exercice; par exemple, les emprunts hypothécaires à long terme et les obligations en circulation.
Obligations d'épargne du Canada (OEC) Obligations émises chaque année par le gouvernement fédéral qui peuvent être encaissées par leur propriétaire, en tout temps, à leur valeur nominale.
Obligation encaissable par anticipation Obligation dont le porteur a le droit de demander le remboursement avant la date d'échéance.
Obligation non garantie Voir Débenture.
Obligation remboursable par anticipation (à vue) Obligation que la société émettrice peut rembourser avant l'échéance, au prix stipulé dans le contrat d'émission.
Opération sur titres ou opération sur valeurs mobilières Vente ou achat de titres sur les marchés boursiers ou hors cote.
Option Droit ou obligation d'acheter ou de vendre un nombre donné d'actions d'une société à un prix et dans un délai fixés d'avance.
Option d'achat d'actions Droit ou obligation d'acheter ou de vendre un nombre donné d'actions d'une société à un prix et dans un délai fixés d'avance.
Organisme de placement collectif (en valeurs mobilières) Entité dont l'activité consiste à recueillir les sommes déposées par les épargnants et à mettre ces sommes en commun en vue d'effectuer des placements en valeurs mobilières. Ces organismes peuvent être constitués en fiducie ou en société par actions. Souvent appelés « fonds communs » ou « Fonds mutuels ». (Voir aussi Fiducie de fonds communs de placement et Société de fonds communs de placement.)
Papier commercial ou effet de commerce Titre d'emprunt à court terme (de quelques jours à un an) négociable, habituellement non garanti, émis par des sociétés autres que des institutions financières.
Partage du revenu Distribution d'une partie du revenu imposable d'une personne qui a une tranche de revenu élevée à une personne qui a une tranche de revenu plus faible afin de réduire le montant total d'impôt à payer. On peut, par exemple, établir un REER de conjoint au nom du conjoint qui a la tranche de revenu la plus faible.
Passif Ensemble des dettes et des charges d'une société sous forme de soldes créditeurs, d'emprunts, d'hypothèques et de dette à long terme.
Perte en capital Perte résultant de la disposition d'un bien à un prix inférieur à son coût d'achat.
Placement Propriété d'un titre dans le but de faire de l'argent en en tirant un revenu, un gain en capital, ou les deux.
Placement à revenu fixe Placement qui génère un revenu dont le montant demeure le même jusqu'à l'échéance du placement.
Placement initial de titres Nouvelle émission de valeurs mobilières ou valeur mobilière offerte aux épargnants pour la première fois.
Planification successorale Processus qui décrit le transfert à des bénéficiaires choisis des biens d'une personnes à son décès.
Police d'assurance vie universelle Police d'assurance temporaire sur la vie qui est renouvelée chaque année et qui comporte, en plus d'un volet d'assurance, un volet placement. Ce dernier prévoit que les primes excédentaires sont placées pour rapporter un rendement à l'assuré.
Politique budgétaire Politique que suit le gouvernement dans la gestion de l'économie en exerçant son pouvoir de dépenser et son pouvoir de taxer.
Pondération du portefeuille Valeur de chaque catégorie de titres ou d'actifs en pourcentage de la valeur totale de toutes les catégories de titres et d'actifs.
Portefeuille Ensemble des valeurs mobilières que possède un organisme de placement collectif ou un particulier.
Portefeuille de valeurs mobilières Ensemble des valeurs mobilières détenues par un particulier ou par une institution (fonds communs de placement, actions, obligations ou autres titres).
Portefeuilles modèles Portefeuilles de fonds communs de placement conçus pour répondre à divers objectifs de placement.
Preneur ferme Entreprise de placement qui achète des valeurs mobilières directement de l'émetteur pour ensuite les revendre à d'autres entreprises de placement ou au public, ou qui vend au public au nom de l'émetteur.
Prestation forfaitaire de décès  Versement de tout le solde exigible dans l'année d'imposition suivant le décès d'un rentier.
Prime 1. Excédent du prix de vente sur la valeur nominale d'une obligation.
2. Somme à verser pour maintenir en vigueur une police d'assurance.
Prix de base rajusté Prix d'achat original d'un bien, augmenté des frais d'acquisition tels que la commission.
Prix du marché Voir Cours du marché.
Prospectus Document qui porte sur un placement et donne le détail des états financiers actuels ainsi qu'une description de l'entreprise et des risques qui y sont associés. Chaque prospectus doit comprendre une divulgation complète, tel que prescrit par l'organisme de réglementation compétent. Document juridique qui présente les caractéristiques d'une émission de titres offerte au public par une société par actions ou par une autre personne morale.
Prospectus simplifié Prospectus abrégé distribué par les organismes de placement collectif aux acheteurs de parts ou d'actions et aux acheteurs éventuels.
Quasi-disponibilités ou quasi-espèces Éléments d'actif rapidement convertibles en espèces, tels que les comptes clients, le papier commercial à court terme et les obligations et billets à court terme de municipalités ou de sociétés.
Rapport annuel Rapport officiel envoyé par toute société ouverte à ses actionnaires pour leur faire part de la situation financière de la société. Ce rapport doit être vérifié par des comptables indépendants.
Rapport cours/bénéfice ou ratio cours-bénéfice Quotient du cours de l'action ordinaire (généralement à la fin de l'exercice considéré) par le bénéfice net par action de cet exercice.
Ratio des frais de gestion (RFG) Pourcentage du total des biens administrés par un fonds qui sert à défrayer l'administration, la gestion, la mise en marché, la promotion et les frais administratifs de ce fonds.
Régime à versements périodiques ou régime contractuel Contrat par lequel un épargnant achète un nombre donné d'actions ou d'obligations d'une société à une certaine date et accepte de faire des paiements partiels à intervalles réguliers.
Régime à versements variables Régime offert par les sociétés de fonds communs de placement aux termes duquel un épargnant se propose de placer un montant déterminé à intervalles réguliers.
Régime contractuel Voir Régime à versements périodiques.
Régime de participation différée aux bénéfices (RPDB) Régime collectif établi par un employeur et permettant aux employés de recevoir une partie des profits de l'entreprise en bénéficiant d'un report d'impôts. L'employeur verse dans le régime de retraite des employés un montant en espèces tiré des profits de l'entreprise. Les cotisations et les revenus qui en découlent s'accumulent et ne sont imposables qu'au moment du retrait.
Régime de pensions du Canada (RPC) Programme fédéral de sécurité sociale qui verse des pensions mensuelles à ses cotisants, à leur conjoint survivant ou à leurs enfants orphelins. La pension peut également être versée aux personnes invalides.
Régime de retraite à cotisations déterminées (RRCD) Régime enregistré de retraite qui ne garantit pas de prestations spécifiques à la retraite, qui dépend des cotisations versées et du revenu des investissements sous-jacents et dans lequel l'employé choisit de verser ses cotisations et celles de l'entreprise.
Régime de retraite à prestations déterminées (RRPD) Régime enregistré de retraite garantissant un revenu spécifique à la retraite, en fonction du revenu et du nombre d'années de travail.
Régime de retraite ou régime de pension Régime qui garantit à chaque participant un niveau déterminé de revenu de retraite, en fonction du salaire et du nombre d'années de service du participant.
Régime de retraits à délai fixe Régime offert par les organismes de placement collectif au terme duquel les avoirs d'un épargnant lui sont remis en totalité sous forme de retraits réguliers dans un délai convenu. Un montant spécifié de capital, plus le revenu couru, est retiré systématiquement.
Régime de retraits à montant fixe Régime offert par les organismes de placement collectif qui permet à l'épargnant de recevoir des versements fixes provenant de son placement, l'intervalle prévu entre les versements étant habituellement d'un mois ou d'un trimestre.
Régime de retraits à pourcentage fixe Régime offert par les organismes de placement collectif qui fournit à l'épargnant un revenu basé sur un pourcentage de la valeur des parts ou des actions détenues.
Régime de retraits en fonction de l'espérance de vie Régime offert par les organismes de placement collectif au terme duquel les avoirs d'un épargnant lui sont remis en totalité sous forme d'un revenu périodique maximal jusqu'à son décès.
Régime de retraits systématique Régime offert par les organismes de placement collectif qui permet à l'épargnant de recevoir à intervalles réguliers des versements provenant de son placement.
Régime d'épargne-achat Régime permettant à un épargnant d'acheter, de façon régulière, des parts ou actions d'un fonds commun de placement, la somme investie pouvant varier d'une fois à l'autre.
Régime enregistré d'épargne-études (REEE) Régime réglementé par le gouvernement permettant aux parents de contribuer chaque année un montant maximal dont la plus-value est libre d'impôt pour un maximum de 21 ans.
Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) Régime réglementé par le gouvernement permettant au contribuable d'épargner tout en reportant l'impôt en vue de sa retraite. Jusqu'à une limite annuelle définie, le montant d'argent versé dans un REER est déductible d'impôt. Les revenus générés par les fonds d'un REER s'accumulent en franchise fiscale. Les fonds sont pleinement imposables lorsqu'on les retire du régime, selon les lois en vigueur dans les juridictions fiscales pertinentes.
Régime enregistré d'épargne-retraite (REER) collectif Régime collectif mis sur pied par l'employeur qui permet aux employés d'ouvrir un compte dans un REER. L'employeur peut choisir de cotiser ou non à ce type de régime.
Rendement Gain réalisé sur un investissement. Peut comprendre des revenus et des gains en capital.
Rendement à l'échéance Taux de rendement annuel qu'un investisseur tirera d'une obligation s'il la détient jusqu'à l'échéance.
Rendement actuel Revenu annuel d'un investissement exprimé en pourcentage de la valeur actuelle de cet investissement. Par exemple, si le revenu sur un investissement d'une valeur de 1 000 $ est de 50 $ par an, le rendement actuel est de 5 %.
Rendement ajusté au risque Taux de rendement ajusté en fonction du degré de risque associé à l'atteinte de ce rendement.
Rente Contrat qui garantit une série de versements en échange de l'investissement d'un montant forfaitaire. La rente viagère est versée jusqu'au décès du rentier et la rente à terme fixe, jusqu'à son 90e anniversaire. Les rentes viagères sont offertes par l'entremise de compagnies d'assurance.
Rente certaine garantie jusqu'à 90 ans Rente rapportant une somme annuelle fixe jusqu'à l'épuisement du capital l'année où le rentier atteint ses 90 ans.
Rente variable Rente viagère dont le montant varie périodiquement en fonction du rendement des fonds investis.
Rente viagère Rente garantie durant la vie d'une personne et dont le paiement prend fin au décès.
Rentier Personne qui bénéficie d'une rente.
Report (de l'impôt) Forme d'abri fiscal que procurent des placements qui sont admissibles à des déductions fiscales durant les années de revenu élevé de l'épargnant et/ou qui sont aptes à retarder la réalisation de gains en capital ou d'autres revenus jusqu'à la retraite ou jusqu'à un autre moment où les revenus de l'épargnant auront vraisemblablement diminué.
Retenue d'impôt Les retraits d'argent d'un régime à impôt différé tel qu'un REER sont assujettis à des retenues d'impôt. Ces retenues sont remises à Revenu Canada en votre nom et apparaissent sur le relevé d'impôt pertinent (le T4RSP, par exemple) émis à votre intention.
Revenu brut Revenu avant impôts.
Revenu de placement Flux de revenu découlant d'un portefeuille de valeurs mobilières.
Revenu gagné Aux fins de l'impôt, le revenu gagné d'un particulier se compose en général de ses revenus d'emploi et de certains avantages imposables. Le calcul du plafond des contributions que l'on peut verser dans des REER est basé sur le revenu gagné.
Risque Le risque réside dans la possibilité de perte, dans le caractère incertain des rendements futurs.
Société de fonds communs de placement Société de placement collectif qui émet des actions non transférables et qui est tenue de les racheter à leur valeur liquidative lorsqu'un actionnaire le demande. Souvent appelée « fonds mutuel ». (Voir aussi Organisme de placement collectif, Fiducie de fonds communs de placement et Société d'investissement à capital variable.)
Société de gestion Au sein d'un fonds commun de placement, entité responsable des placements du portefeuille du fonds ou de la gestion du fonds, ou de ces deux aspects. La rémunération de la société est fondée sur un pourcentage de l'actif total du fonds.
Société de placement Société ou fiducie dont le but principal est d'investir les fonds de ses actionnaires (ou détenteurs de parts).
Société de placement immobilier ou fonds commun immobilier Société d'investissement à capital fixe dont le portefeuille est composé essentiellement de placements dans des immeubles et dans des prêts hypothécaires.
Société d'investissement à capital fixe Société de placement qui émet un nombre fixe d'actions. Ses actions ne sont pas rachetables, mais elles sont négociées à la Bourse ou sur le marché hors cote.
Société d'investissement à capital variable Fonds commun de placement qui émet et rachète continuellement des parts, de sorte que le nombre de parts en circulation varie d'un jour à l'autre. La plupart des fonds sont à capital variable.
Société par actions Forme d'entreprise créée en vertu des lois fédérale ou provinciales qui a une identité juridique distincte de celle de ses actionnaires. Ces derniers sont responsables des dettes de la société jusqu'à concurrence du capital qu'ils y ont investi.
Structure du capital Montant total de toutes les valeurs mobilières, y compris la dette à long terme ainsi que les actions ordinaires et privilégiées émises par une société.
T4 (relevé) État sommaire pour fins d'impôts du salaire versé par un employeur.
T4A(P) (relevé) État sommaire pour fins d'impôts du revenu du Régime de pension du Canada ou de la Régie des rentes du Québec.
T4AOAS (relevé) État sommaire pour fins d'impôts du revenu de la Sécurité de la vieillesse.
T4PS (relevé) État sommaire pour fins d'impôts du revenu provenant d'un régime de participation aux bénéfices (RPDB).
T4RIF (relevé) État sommaire pour fins d'impôts du montant retiré d'un FERR.
T4RSP (relevé) État sommaire pour fins d'impôts du montant retiré d'un REER.
T5 (relevé) État sommaire pour fins d'impôts des dividendes et des revenus d'intérêt versés par une société canadienne.
T5008 (relevé) État sommaire pour fins d'impôts du revenu provenant de bons du Trésor.
Taux de rendement courant Taux de rendement annuel que rapporterait à un épargnant un titre acheté au prix du marché. Il est égal au quotient du revenu annuel par le cours du titre. Parfois appelé « rendement du capital investi » (RCI).
Taux d'escompte Taux auquel la Banque du Canada accorde des prêts à court terme aux banques à charte et aux autres établissements financiers. C'est le taux de référence pour les taux préférentiels fixés par les établissements financiers.
Taux d'intérêt nominal Taux d'intérêt annuel stipulé dans un contrat d'émission d'obligations à coupons.
Taux marginal d'impôt ou taux d'imposition marginal Taux d'imposition qui s'applique à la tranche la plus élevée du revenu imposable.
Titre Voir Certificat.
Titre hypothécaire Titre représentant une part dans un bloc de prêts hypothécaires. Le détenteur reçoit des versements mensuels de capital et d'intérêt.
Tranche de revenu Fourchette de revenus correspondant à un taux d'imposition spécifique. Plus la tranche de revenu est élevée, plus le taux d'imposition augmente.
Valeur actualisée Valeur équivalente à l'instant présent d'une somme qui sera disponible plus tard. Dans le cas d'une rente, la valeur actualisée est la valeur équivalente d'une série de paiements égaux à recevoir dans l'avenir.
Valeur au livre Prix d'achat d'un investissement, plus le revenu réinvesti.
Valeur au pair Valeur nominale attribuée à une obligation, ou valeur à l'échéance. Aussi appelée « valeur nominale ». Une action privilégiée peut aussi avoir une valeur au pair qui indique le montant auquel chaque action privilégiée correspondra en cas de liquidation de la société.
Valeur comptable Montant de l'actif net appartenant aux actionnaires d'une société, déterminé d'après les chiffres du bilan.
Valeur de l'actif net (VAN) Valeur (exprimée en dollars) d'une action d'un fonds commun de placement à un moment précis. On calcule la VAN en additionnant la valeur de tous les actifs du fonds et en la divisant par le nombre d'actions en circulation.
Valeur de premier ordre Terme désignant ordinairement des titres de participation de première qualité.
Valeur de rachat Somme qu'un assuré peut récupérer lors de l'annulation volontaire d'une police d'assurance-vie.
Valeur intrinsèque Partie du prix d'une option d'achat ou d'un bon de souscription égale au montant par lequel le cours du titre dépasse le prix de levée de l'option d'achat ou le prix d'exercice du bon de souscription.
Valeur liquidative Dans un fonds commun de placement (constitué en fiducie ou en société), valeur de l'actif net déterminée quotidiennement en fonction de la valeur marchande du portefeuille de la société, diminuée des éléments du passif. Aussi appelée « valeur nette » ou « valeur de l'actif net ».
Valeur liquidative par part ou par action Quotient de la valeur liquidative d'un fonds commun de placement par le nombre de parts ou d'actions en circulation. Cette valeur représente la valeur de base d'une part ou d'une action.
Valeur nette Valeur totale de l'actif d'une personne, moins la valeur de ce qu'elle doit à autrui.
Valeur nominale Valeur d'une obligation ou d'une obligation non garantie indiquée sur le certificat et qui correspond généralement à la somme que l'émetteur s'engage à rembourser à l'échéance.
Vente à découvert Vente de titres que l'on ne possède pas. Opération spéculative qui s'explique par l'espoir qu'a le vendeur à découvert de voir le cours des titres vendus chuter et de pouvoir ainsi les acheter à un prix inférieur, ce qui lui permettra de se couvrir et de réaliser un profit.
Volatilité fiduciaire Mesure de la fluctuation du prix du marché du titre concerné.
Sources :
Finance Investissement - 15e Anniversaire

Indices boursiers