Finance et investissement - Trois concepteurs de logiciels unissent leurs forces
Concours
 
See also Investment Executive Mardi 26 septembre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Trois concepteurs de logiciels unissent leurs forces

Envoyer à un ami

Les québécoises Kronos Technologies, Solutions AGEman et iGeny collaboreront pour offrir à l'industrie des services financiers une suite logicielle complète allant de l'arrière-guichet à la gestion des processus d'affaires, en passant par les relations avec la clientèle.

Au lieu de se battre pour des parts de marché de plus en plus restreintes, Kronos, AGEman, et iGeny veulent développer une passerelle tridirectionnelle entre leurs applications respectives, d'ici la fin de 2016. Cette passerelle permettra d'échanger les informations nominatives sur les clients ainsi que les renseignements sur les contrats d'assurance et sur les processus en cours.

Solutions AGEman concentrera ses efforts sur son logiciel d'arrière-guichet, AGEman, utilisé par de nombreux agents généraux au Québec et dans le reste du Canada. Le principal défi, pour tout concepteur de logiciels d'arrière-guichet en assurance de personnes, est de suivre l'évolution de la réglementation et les exigences des assureurs.

De son côté, Kronos Technologies abandonne son projet d'arrière-guichet en assurance de personnes pour se concentrer sur l'amélioration de Kronos Finance, son logiciel de gestion des relations avec la clientèle (le CRM, selon l'acronyme anglais).

Pour sa part, iGeny offre une gestion des processus adaptée aux contextes légal et réglementaire des services financiers. Cela constituait un chaînon manquant tant chez Kronos que chez AGEman, à mon avis. «Un CRM gère des activités de développement des affaires. iGeny gère des processus», précise Daniel Guillemette, président de iGeny.

Pour avoir toute l'information

«Le conseiller doit posséder toutes les informations sur les portefeuilles d'assurances et de placements détenus par ses clients pour bien faire son travail. Voilà pourquoi nous avons toujours mis l'accent sur le développement de passerelles», explique Jean-François St-Pierre, président de Kronos Technologies.

La collaboration tripartite facilitera aussi le suivi de la qualification des clients potentiels ainsi que l'acheminement des analyses de besoins financiers (ABF), qui est de plus en plus exigé par les assureurs de personnes.

Solutions AGEman n'abandonnera pas son logiciel de gestion des relations avec la clientèle, REPman, qui pourrait éventuellement être intégré à AGEman, selon moi. La plupart des utilisateurs de REPman font affaire avec un agent général qui utilise AGEman pour l'arrière-guichet.

«Il n'y a pas de bouleversements pour les utilisateurs actuels. Des changements législatifs touchant les agents généraux s'en viennent. Les outils technologiques, y compris REPman, devront suivre cette évolution», indique Yves Gosselin, vice-président, développement des affaires, de Solutions AGEman.

Yves Gosselin assure que toutes les améliorations annoncées pour REPman seront implantées en 2016.

Plus simple pour le conseiller

La passerelle entre ces trois applications permettra au conseiller de ne saisir qu'une seule fois les informations nominatives sur les clients.

De façon classique, une nouvelle vente en assurance se traite d'abord dans AGEman, une demande de service, dans iGeny, et une activité de développement des affaires, dans Kronos. La communication entre les trois applications fera économiser du temps aux conseillers et minimisera les risques d'erreur.

La gestion des alertes (les red flags) débutera dans iGeny. De là, ce logiciel informera le dossier Kronos au moment du démarrage, du traitement et de l'achèvement de toute activité.

Prenons l'exemple suivant : le paiement d'une police d'assurance rebondit faute de fonds ! Le conseiller ouvre la console de gestion des alertes dans iGeny, saisit le numéro de police concerné et le type d'alerte. Le dossier Kronos est informé de la situation, et iGeny conserve l'historique de toute action posée par le conseiller et par son client.

L'utilisation de mots-clés permet d'appliquer le processus approprié à la situation. On envoie un courriel au client, on lui téléphone, on lui poste même une lettre, au besoin. Le conseiller reçoit des mises à jour régulières sur ce service dans son logiciel Kronos, et ce, jusqu'à la résolution du problème. De cette façon, en cas de conflit, on devra conclure que le conseiller a agi avec diligence.

Au chapitre des nouvelles ventes de polices d'assurance, AGEman informera Kronos de toutes les activités, jusqu'à leur conclusion.

Un plus pour l'industrie

À mes yeux, l'établissement d'une passerelle entre ces trois applications aidera grandement les agents généraux, qui doivent gérer de plus en plus d'appels de service à propos des polices dont ils sont responsables.

Imaginez qu'un agent général oublie de changer le bénéficiaire sur une police d'assurance vie. Au moment du décès de l'assuré, la succession risque fort de poursuivre cet agent général. iGeny PRO assure un encadrement efficace à ces activités de service.

En conclusion, c'est avec plaisir que je constate que trois leaders québécois de l'industrie du logiciel ont décidé d'unir leurs forces pour mieux servir le monde financier. Ils pourront ainsi devenir une présence incontournable sur la scène canadienne et consolider la réputation enviable dont jouit l'industrie québécoise du logiciel à l'échelle internationale.

laroseg@maisondigilor.ca