Finance et investissement - Ordonnances du TMF sur la cryptomonnaie CreUnite
Concours
 
See also Investment Executive Mercredi 21 février 2018 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Ordonnances du TMF sur la cryptomonnaie CreUnite

Envoyer à un ami

Le Tribunal administratif des marchés financiers (TMF) a prononcé, sans préavis, diverses ordonnances visant la société CreUnite et ses participants.

Le groupe, composé de Dominic Longpré, Ian Pierre Lajoie, Robert Ste Marie, Martin Champagne, Clinton van der Linden, Gabriel Beaupré, Asad Zeeshan et Nahel Aouane, se voit interdire d'effectuer, directement ou indirectement, toute opération sur toute forme d'investissement décrire à la Loi sur les valeurs mobilières.

Aucune des personnes visées par le TMF n'est inscrite auprès de l'Autorité des marchés financiers à quelque titre que ce soit et aucune d'entre elles n'a déposé de prospectus soumis au visa de l'AMF ou bénéficié d'une dispense d'en effectuer le dépôt, peut-on lire dans le communiqué du TMF.

CreUnite se décrit comme le premier train de jeu collaboratif et innovateur utilisant la technologie de la chaine de bloc, d'après leur page facebook, toujours active.

La plateforme qu'ils ont développé utilise la chaine de bloc à l'ensemble de leur étape et fonctionnait par la vente et l'échange de tokens (CUT).

Le TMF a, par ailleurs, exigé aux intimés de fermer dans les 24 heures après sa décision, le site Internet, la page Facebook ou tout autre site de même nature.

 
SUR LE MÊME SUJET Surfacturation de frais de gestion : l'AMF s’entend avec six institutions financières - 17.07.05
Les ACVM torpillent commissions de suivi et FAR - 17.01.10
Un conflit à la suite d'un transfert de clientèle mène à une radiation temporaire - 18.01.23