Finance et investissement - Abolition d'un crédit d'impôt aux aînés: Québec fait marche arrière
Concours
 
See also Investment Executive Jeudi 23 novembre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Abolition d'un crédit d'impôt aux aînés: Québec fait marche arrière

Envoyer à un ami

Le gouvernement Couillard fait marche arrière devant le tollé suscité par des changements fiscaux qui allaient pénaliser des personnes âgées.


Après avoir tenu le cap depuis quelques jours malgré des accusations d'insensibilité provenant de l'opposition, il mettra en place des mesures additionnelles pour compenser pour l'abolition d'un crédit d'impôt de 500 $ qui était offert aux aînés de 65 ans et plus.

Québec avait décidé de rehausser graduellement de 65 à 70 ans le seuil d'admissibilité de ce crédit d'impôt, dans le but d'inciter les aînés à travailler plus longtemps.

Jeudi, à l'Assemblée nationale, le premier ministre Philippe Couillard a montré les premiers signes de fléchissement en affirmant qu'il fallait faire l'évaluation de la mesure et l'étudier attentivement.

À la sortie du Salon bleu après la période de questions, le ministre des Finances, Carlos Leitao, a été plus clair. Il a admis que des personnes plus vulnérables pouvaient être affectées négativement par ce changement et qu'il allait mettre en place des mesures additionnelles pour les compenser.

SUR LE MÊME SUJET Sur fond d'incertitude, Leitao optera pour la prudence fiscale dans son budget - 17.02.13
2017 sera l'année du réinvestissement et de l'allègement fiscal, annonce Leitao - 16.12.30
Exportations en baisse: Leitao s'attend à un impact sur la croissance économique - 16.09.03