Finance et investissement - Le secteur des valeurs mobilières canadien optimiste pour 2015
Concours
 
See also Investment Executive Jeudi 23 novembre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Le secteur des valeurs mobilières canadien optimiste pour 2015

Envoyer à un ami

PERSPECTIVES 2015 – Au total, 87 % des chefs de la direction des sociétés de courtage en valeurs mobilières du Canada sont optimistes sur les perspectives des marchés des capitaux et au sujet de leur propre société pour l’année qui vient, selon un sondage de l'Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM).

De plus, 81 % des chefs de la direction qui ont participé à cette étude prévoient le statu quo ou l'amélioration respectivement des marchés des capitaux mondiaux et des marchés des capitaux au Canada.

« Les résultats laissent présager de bonnes occasions pour les investisseurs dans l'année qui vient, particulièrement parce que dans le passé nos sondages menés auprès des chefs de la direction des sociétés de courtage en valeurs mobilières ont permis d'établir des prédictions remarquablement justes », a déclaré Ian Russell, président et chef de la direction de l'ACCVM, lors son discours prononcé devant l'Empire Club du Canada dans le cadre d'un déjeuner-causerie sur les perspectives de l'investissement en 2015.

Ce dernier a également souligné que le sondage a été réalisé avant l'effondrement des cours du pétrole et la baisse du marché qui a suivi, mais l'ACCVM soutient qu'en raison des derniers mouvements boursiers, il y a « de bonnes chances que les mauvaises nouvelles de fin d'année deviennent de bonnes nouvelles ».

Plus de conseillers


Toujours d'après le sondage, 69 % des chefs de la direction prévoient que la rentabilité de leur société augmentera en 2015, par rapport au 48 % de l'an passé. Donc, pour une troisième année consécutive, les bénéfices d'exploitation du secteur augmenteront pour toutes les catégories de sociétés.

Lorsqu'on leur demande s'ils envisagent des changements dans le nombre de conseillers en placement de leur société, 72 % des répondants déclarent qu'il augmentera en 2015 par rapport au 52 % du sondage de l'année précédente.

Obstacles


Lorsqu'il a été demandé aux dirigeants d'énumérer les trois obstacles majeurs auxquels sera confrontée leur société en 2015, 84 % citent les pressions réglementaires, ce qui est semblable aux résultats des derniers sondages.

« Malgré le fardeau réglementaire et les pressions concurrentielles dans le secteur des valeurs mobilières, l'amélioration des conditions commerciales prédite dans le sondage constitue une excellente nouvelle pour le secteur, les clients et l'économie. Le secteur va bien. Même si nous avons des défis à relever, les chefs de la direction du secteur des valeurs mobilières constatent que le marché des valeurs mobilières est confiant », a dit Ian Russell.

En décembre 2014, l'ACCVM a transmis le sondage aux chefs de la direction de ses160 sociétés membres. Les participants proviennent de toutes les régions du pays et ils représentent tous les modèles d'entreprise : petites sociétés de courtage de détail, 39 %; sociétés de courtage institutionnel, 16 %; sociétés de courtage intégrées, incluant les sociétés détenues par des banques, 13 %; sociétés de courtage de détail intermédiaires, 23 %; et grandes sociétés de courtage de détail qui ne sont pas détenues par des banques, 10 %.