Finance et investissement - Martin Côté : le communicateur
Concours
 
See also Investment Executive Mercredi 22 novembre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Martin Côté : le communicateur

Envoyer à un ami

nouvelle vedette
Gracieuseté Martin Côté

PORTRAIT DE CONSEILLER – Journaliste de formation, Martin Côté a été « amené par la vie » à travailler dans le secteur financier, et il ne regrette pas ce changement professionnel.


Après avoir œuvré 15 ans à titre de journaliste et reporter pour le compte de différents médias, principalement RDS, TQS et Info 690, Martin Côté a rejoint en 2008 le réseau de carrière de Placements Financière Sun Life. Aujourd'hui conseiller en sécurité financière et représentant en épargne collective, il loue la qualité de vie que lui procure sa profession.

« Les questions relatives à la finance personnelle m'ont toujours titillé un peu, notamment à l'époque où j'étais journaliste à la radio. J'avais alors régulièrement l'occasion de discuter avec un collègue qui faisait des chroniques financières. De là à dire que c'était le rêve d'une carrière quand j'avais 17 ou 18 ans, non, ce n'était pas le cas. Pourtant, je constate régulièrement qu'il s'agit d'un domaine qui a été galvaudé, qui gagne à être connu, et je suis très heureux aujourd'hui d'y évoluer », mentionne Martin Côté.

Celui-ci apprécie notamment le fait que le secteur soit constamment en évolution. « Le milieu journalistique m'avait fasciné à l'époque parce qu'il bouge beaucoup, qu'il n'y a jamais une journée pareille et que tu dois constamment être en mode apprentissage. Le milieu financier, c'est pareil. Je n'aurais pas été capable de faire quelque chose de routinier », constate-t-il.

Martin Côté est d'avis qu'il ne faut d'ailleurs jamais arrêter d'apprendre. Pour cette raison, il complète actuellement un certificat en planification financière, qui s'ajoutera à sa formation en communication.

Père de deux jeunes enfants, Martin Côté mise invariablement sur la qualité de vie. « Ma priorité, c'est d'être heureux et mon emploi actuel, où je suis mon propre patron, me rend heureux. J'ai du temps pour ma famille, je joue au hockey et au golf, j'ai un rythme de vie intéressant et je suis chanceux, j'ai du succès ! »

Miser sur soi

Résident de Lanaudière, Martin Côté pratique essentiellement sur la Rive-Nord, incluant Laval, de même qu'à Montréal. Il évalue que près de 50 % de sa clientèle, qui se compose principalement de gens d'affaires et de professionnels, est établi dans la région du Grand Joliette.

« Ma pratique a évolué beaucoup au fil du temps. Au début, on vise un peu partout, puis on raffine les choses. On privilégie ce qui est davantage dans nos cordes et ce qui nous stimule le plus », témoigne Martin Côté.

C'est pourquoi depuis quatre à cinq ans, sans mettre de coté monsieur-madame tout le monde, il met davantage l'emphase en matière de développement des affaires, sur une clientèle composée d'entrepreneurs et de professionnels, afin de les aider dans leur planification de la retraite.

« La clarté, la compréhension et la transparence, c'est mon fer de lance, affirme Martin Côté. J'aide mes clients à mieux comprendre les enjeux qui les concernent, à épargner et à se protéger des événements incontrôlables de la vie, et je les accompagne dans leurs prises de décision ».

Dans sa pratique, Martin Côté mise naturellement sur les relations humaines et le transfert d'informations. « Si la capacité de développer des relations et de mettre les gens en confiance est essentielle en journalisme, tout comme le fait de savoir écouter et décoder les messages que les gens nous envoient, en finance, la relation humaine est tout aussi importante », estime-t-il.

Il existe des logiciels, des outils très sophistiqués pour construire des plans de retraite et des portefeuilles d'investissement, dit-il. « Mais bâtir une relation, comprendre le client, comment il voit les choses et ce qu'il désire, c'est la base si l'on veut pouvoir faire les suggestions appropriées à sa réalité afin de l'aider à atteindre ses objectifs financiers », constate Martin Côté. 

SUR LE MÊME SUJET Christian Gendron: éduquer le client - 17.06.19
Simon Bibeau : la volonté de foncer - 17.05.16
Kevin Desfossés : de la patinoire aux services financiers - 17.04.17