Finance et investissement - Fin des courriels ?
Concours
 
See also Investment Executive Lundi 20 novembre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Fin des courriels ?

Envoyer à un ami

Les sondages le disent : les milléniaux veulent l'immédiateté. Ils ne répondent plus au téléphone ni aux courriels et communiquent principalement par textos (https://tinyurl.com/ybj6s7dr). Comme le remarque la publication Corporate Compliance Insights, les institutions financières ne devraient pas s'y opposer, car les écluses sont déjà ouvertes (https://tinyurl.com/y9sjujpd). Chez le pionnier Edward Jones (États-Unis), ce mode de communication existe depuis la fin de 2015. Les deux tiers de ses 14 500 conseillers communiquent par messages textes avec leurs clients. En juin, Morgan Stanley a autorisé une partie de ses conseillers à échanger par textos avec la clientèle. Les récentes lignes directrices de la Financial Industry Regulatory Authority (FINRA) sur les messages textes témoignent de l'ampleur des défis posés aux spécialistes de la conformité. Ainsi, les firmes de valeurs mobilières doivent enregistrer et archiver tous les messages textes d'affaires de leurs conseillers. En conséquence, les applications de type WhatsApp, où les messages s'effacent rapidement, sont maintenant prohibées. Et les conseillers ne peuvent plus envoyer de textos d'affaires à partir de leurs propres iPhone et autres Android (https://tinyurl.com/ycnn893h).