Finance et investissement - La Banque Nationale investit 6 M$ dans Nest Wealth
FI-TV
 
See also Investment Executive Mercredi 26 avril 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

La Banque Nationale investit 6 M$ dans Nest Wealth

Envoyer à un ami

nouvelle vedette

La Banque Nationale a annoncé, vendredi, avoir pris une participation minoritaire stratégique de 6 millions de dollars (M$) dans Nest Wealth, une fintech basée à Toronto.


Cette participation s'inscrit dans une série d'ententes de partenariat entre les deux parties. Parmi elles, mentionnons un accord commercial prévoyant l'utilisation de la technologie de Nest Wealth par la Banque Nationale afin d'améliorer les plateformes internes d'investissement et, par conséquent, son offre client.

Nest Wealth est un fournisseur de solutions de gestion de patrimoine automatisées offrant des solutions directes aux investisseurs et des solutions d'affaires avancées.

« Grâce à cet accord, la Banque Nationale augmente la portée de ses services numériques tout en mettant l'accent sur la valeur de la relation conseil. Nous en sommes très fiers », indique Martin Gagnon, coprésident et cochef de la direction, Financière Banque Nationale, et premier vice-président à la direction - Gestion de patrimoine.

L'objectif poursuivi par la Banque Nationale est clair : « complémenter nos plateformes actuelles, équiper nos conseillers d'un outil de travail supplémentaire et, ultimement, faire passer notre offre d'investissement au prochain niveau », précise Martin Gagnon.

Tendance lourde

La collaboration entre les établissements financiers traditionnels et les fintechs est un phénomène de plus en plus commun.

Ainsi, plus de 80% des banques, assurances et sociétés de gestion internationales prévoient de renforcer leurs partenariats avec des Fintech dans les trois à cinq prochaines années, selon une étude de PWC publiée en avril 2017.

Dans le monde, 45% des acteurs traditionnels déclarent avoir engagé des partenariats avec des Fintech en 2017, contre 33% en 2016, souligne aussi l'étude.

« Le secteur des services financiers a désormais pleinement adopté les Fintech pour favoriser sa transformation et son innovation, qu'il s'agisse de s'associer à des start-up spécialisées dans ce domaine, de financer des incubateurs ‘‘maison'', de déployer des nouvelles solutions ou encore de tester des applications dans des domaines tels que la blockchain », constate Charles-H. de Maleville, associé spécialiste des Fintech chez PwC.

« Si certaines réussites sont fulgurantes, la plupart demande autant d'efforts que d'inspiration. L'intégration des Fintech est autant une question de transformation des méthodes de travail et d'adéquation des cultures entre Fintech et acteurs historiques que de déploiement de nouvelles technologies », ajoute-t-il.
SUR LE MÊME SUJET La révolution digitale oblige le secteur des banques à se transformer - 15.10.15
Tous les comptes de vos clients au bout des doigts - 16.06.14
La fintech WealthBar atteint 100 M$ d'investissements en ligne - 17.01.11