Finance et investissement - Aidez vos clients à investir en fonction de leurs principes
FI-TV
 
See also Investment Executive Lundi 20 février 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com
Le savoir d'entreprise

Aidez vos clients à investir en fonction de leurs principes

Envoyer à un ami

nouvelle vedette

Investir de façon responsable ne veut pas dire renoncer au rendement

Le segment de l’investissement responsable (IR) de l’industrie du placement connaît une croissance rapide, alors que son actif sous gestion a augmenté de plus de 68 % entre 2012 et 2014, selon le « Rapport des tendances sur l’investissement responsable canadien » de 2015, publié par l’Association pour l’investissement responsable (AIR). Au fur et à mesure que ce segment se développe, les types de solutions offertes aux investisseurs se multiplient, ce qui donne aux conseillers encore plus de possibilités de trouver les placements qui conviennent à leurs clients.

Christina Collini, gestionnaire principale, stratégie de produit et mise en œuvre, BMO Gestion d’actifs, explique ainsi la croissance des produits d’investissement responsable : « Les investisseurs institutionnels, en particulier les régimes de retraite, constituent un moteur clé de la croissance de l’investissement responsable, résultat en grande partie des nouvelles politiques qui exigent l’inclusion de stratégies d’investissement responsable dans leur portefeuille. Les investisseurs particuliers s’y intéressent également de plus en plus, car les investisseurs sont davantage respectueux de l’environnement et socialement responsables, et cherchent à s’assurer que leur portefeuille reflète leurs principes. »


Un examen approfondi de l’investissement responsable montre l’investissement socialement responsable (ISR) et des sous-catégories d’investissement à impact (impact investing). L’ISR renvoie à l’inclusion ou à l’exclusion de certaines entreprises en fonction de critères spécifiques, par exemple celles qui tirent profit des combustibles fossiles. L’investissement à impact renvoie aux investissements faits dans les entreprises, les organisations et les produits dans l’intention d’avoir un impact social et environnemental tout en générant un rendement financier.

La corrélation entre la responsabilité d’entreprise et la performance est probablement l’aspect le plus intéressant de l’investissement responsable. L’AIR rapporte que 87 % de ceux qui utilisaient l’investissement à impact en recherchant des rendements concurrentiels ont atteint ou dépassé leurs objectifs en 2013. L’IR est à la fois un moyen de faire correspondre les placements à la conscience sociale et une façon de cibler une surperformance potentielle.

Se libérer des combustibles fossiles

L’investissement « zéro combustible fossile » fait référence à l’exclusion des entreprises qui participent au développement et à la livraison de combustibles fossiles. De toute évidence, la majorité d’entre elles opèrent principalement dans le secteur de l’énergie. Le BMO Fonds zéro combustible fossile utilise une approche transparente en excluant uniquement les sociétés directement liées à l’exploitation des combustibles fossiles.

« Les fonds zéro combustible fossile permettent d’aligner les portefeuilles des investisseurs sur leurs convictions sociales, dit Christina Collini. Cependant, des raisons stratégiques et financières significatives justifient aussi l’adoption d’une approche affranchie des combustibles fossiles, à savoir une protection contre les actifs échoués. » On parle d’actifs échoués quand le coût de l’extraction est plus élevé que la valeur de la ressource, et qu’il est plus avantageux de la laisser dans le sol. Les actifs échoués résultent en général d’une modification du prix significative. Par exemple, l’arrivée d’une technologie nouvelle ou innovante qui augmente les réserves réduira la pression sur les prix. Le développement de la réglementation est une autre source d’inquiétude. Actuellement, les gouvernements du monde entier s’appliquent à réglementer les combustibles fossiles et à en réduire leur dépendance, ce qui rendra possible une éventuelle tarification du carbone (c’est-à-dire une taxe sur les émissions de carbone). Cette surveillance accrue des combustibles fossiles pourrait exercer encore plus de pression sur le prix de l’extraction.

Toutefois, l’exposition importante aux entreprises du secteur de l’énergie est un autre défi auquel sont confrontés les Canadiens qui veulent éviter l’exposition à l’industrie des combustibles fossiles. Actuellement, au Canada, le secteur de l’énergie représente environ 20 % du marché des actions1. Si un investisseur canadien veut retirer de son portefeuille les entreprises liées aux combustibles fossiles, son univers de placement est relativement petit s’il conserve son portefeuille entièrement au Canada. Les investisseurs peuvent tirer profit d’une solution gérée professionnellement, car un fonds zéro combustible fossile peut diversifier ses participations dans toute l’Amérique du Nord et dans le monde entier afin de bâtir un portefeuille fort constitué d’entreprises zéro combustible fossile.

Inclure la diversité hommes/femmes
L’investissement responsable ne se limite pas aux combustibles fossiles. « L’investissement à impact est un segment en plein essor de l’IR, affirme Christina Collini. L’investissement à impact a pour but de créer un impact ou une influence sur l’environnement ou sur les défis sociaux… tout en générant des rendements élevés. Par exemple, l’investissement dans des entreprises qui appuient la diversité hommes/femmes, notamment les entreprises dont le chef de la direction est une femme ou qui ont une forte représentation des femmes dans leur conseil d’administration. »

Fait intéressant, des études ont fourni des résultats cohérents et reproductibles qui montrent une corrélation entre la diversité hommes/femmes et la performance. En effet, les entreprises qui respectent la diversité hommes/femmes dans leur conseil d’administration affichent un meilleur rendement de l’action, un ratio cours/valeur comptable plus fort et un meilleur rendement offert aux actionnaires que les entreprises dont les conseils d’administration ne comptent aucune femme. Comme Newsweek l’a souligné avec justesse : « Les femmes représentent le marché émergent le plus important de l’histoire du monde »2.

De nos jours, les investisseurs particuliers peuvent trouver difficile de respecter la diversité hommes/femmes dans leur portefeuille. Ils doivent d’abord définir les paramètres qui représentent le mieux la diversité hommes/femmes. Puis, ils doivent effectuer des recherches plus poussées pour trouver quelles entreprises respectent les paramètres spécifiques de la diversité hommes/femmes. Cette tâche peut demander beaucoup de temps. Pour participer à l’investissement à impact en général, et à la diversité hommes/femmes en particulier, une solution de placement gérée professionnellement peut constituer une option logique et pratique pour les investisseurs.

L’étape suivante pour les conseillers
Dans l’avenir, il est probable que le segment IR de l’industrie du placement suivra une tendance à la hausse. Alors que davantage de recherches révèlent les effets positifs des considérations sociales et environnementales sur la performance des placements, ainsi que la capacité de l’industrie à aider les investisseurs à aligner leurs placements sur leurs valeurs sociales, l'IR continuera à tirer profit de l’intérêt accru des investisseurs, tant institutionnels que particuliers.

Les conseillers qui sont à la pointe des tendances significatives sont habituellement plus aptes à aider leurs clients, et en cela, l’IR n’est pas différent. Mais comment les conseillers peuvent-ils savoir si les clients sont intéressés à ajouter des produits d’IR à leur portefeuille ? Parlez-en avec eux. Les conseillers peuvent commencer à parler d’IR avec leur clientèle plus jeune et avec leur clientèle féminine, car ce sont en général les investisseurs les plus intéressés par les solutions d’IR. Si ces clients réagissent positivement aux principes de l’IR, les conseillers peuvent leur présenter des éléments probants pour leur expliquer pourquoi l’IR pourrait répondre à leurs préoccupations, tout en étant valable dans une perspective de placement.


1 http://web.tmxmoney.com/index_sector.php?qm_symbol=^TSX
2 Newsweek, “Women will rule the world,” juillet 2010.

BMO Gestion mondiale d’actifs englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO investissements Inc., BMO Gestion d’actifs Corp. et des sociétés de gestion de placements spécialisés de BMO.
Les FNB BMO sont administrés et gérés par BMO Gestion d'actifs inc., une société de gestion de fonds d'investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.
Les fonds d'investissement BMO désignent certains fonds d'investissement ou séries de fonds d'investissement offerts par BMO Investissements Inc., un cabinet de services financiers et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans les fonds d'investissement et les fonds négociables en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et des dépenses. Veuillez lire le prospectus avant d'investir.
Les fonds d'investissement et les fonds négociables en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

MD « BMO (le médaillon contenant le M souligné) » est une marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.


Le savoir d'entreprise c'est quoi ?

Par l'intermédiaire du Savoir d'entreprise, Finance et investissement souhaite offrir à ses lecteurs des connaissances de pointe provenant d'organisations désireuses de partager leur expertise.

Les contenus sont produits par l'équipe de Contenu sur mesure, en collaboration avec l'organisation. Notez qu'à aucun moment, les journalistes de Finance et investissement ne participent à la rédaction de ces articles. Pour plus d'information sur ce produit, veuillez communiquer avec savoirdentreprise@finance-investissement.com