Finance et investissement - Les cinq conseils de Julie Lavoie à la relève
Concours
 
See also Investment Executive Vendredi 15 décembre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Les cinq conseils de Julie Lavoie à la relève

Envoyer à un ami

nouvelle vedette
Sergejs Rahunoks_123RF Banque d'images

FI RELÈVE - Julie Lavoie, aujourd'hui leader principal au Bureau de la transformation, a occupé de nombreux postes au sein de la Banque Nationale depuis son arrivée en 1999.


Initialement avocate spécialisée en droit du travail, elle a fait le saut en ressources humaines pour se rapprocher de l'action. « Au cabinet, on agissait sur les procédures et les conseils, explique-t-elle. Je recherchais davantage des défis liés aux personnes.»

Après avoir œuvré plusieurs années au niveau de la restructuration, de la mobilisation, du leadership et du talent, Julie Lavoie était prête à saisir de nouvelles opportunités.

« L'organisation est totalement ouverte à ces possibilités, continue-t-elle. Si une personne peut avoir deux vues d'un même problème, c'est encore mieux! »

Restez curieux

Le rôle de Julie Lavoie au sein du Bureau de la transformation est de s'assurer que l'organisation est en phase avec les besoins des clients.

Pour mieux saisir comment l'industrie des services financiers évolue, il faut notamment comprendre les enjeux liés aux nouvelles technologies, comme les impacts de l'intelligence artificielle et du big data sur les organisations.

« Il faut mettre notre énergie à la bonne place, estime celle qui agit régulièrement comme mentor auprès de la relève. Si on ne sait pas ce qu'on doit développer, on va dans un cul-de-sac. »

Elle recommande donc aux jeunes professionnels de rester curieux et de lire constamment pour se tenir au courant.

Sachez bien vous entourer

Outre la lecture, Julie Lavoie pense que l'entourage participe aussi à l'apprentissage et permet de voir les choses sous un angle différent.

Les gestionnaires ont également un rôle important à jouer. « Le développement professionnel se fait dans l'action, dit-elle. J'ai eu la chance d'être entourée de gens qui m'ont fait confiance et qui m'ont poussée à prendre des orientations complètement différentes. »

Sortez de vos vieilles pantoufles

« C'est en apprenant de nouvelles choses que le goût du risque arrive, confirme Julie Lavoie. Il faut par contre que les gestionnaires aient envie de prendre ce risque-là avec nous. »

Durant sa carrière, elle n'a d'ailleurs pas hésité à cogner aux portes et à manifester son intérêt pour les nouveaux défis.

« C'est très mobilisant, et la somme de ces expériences nous aide à avoir une perspective plus large », confirme Julie Lavoie.

Performez en équipe

Selon Julie Lavoie, un succès d'équipe a beaucoup plus d'impacts qu'une réussite individuelle.

« C'est plus complexe, mais ça amène de plus grands bénéfices à l'équipe et à l'organisation, soutient-elle. On en sort tous grandi. »

Osez exprimer vos idées

Julie Lavoie encourage les employés à exprimer leurs idées. Si elle décèle beaucoup de talents chez les jeunes professionnels, elle déplore que certains soient plus timides.

« Pourtant, leurs idées sont toutes aussi pertinentes, estime Julie Lavoie. Ça ne coûte rien d'essayer! »

En tant que gestionnaire, elle pense avoir un rôle déterminant auprès de ses collaborateurs. « On leur donne le pouvoir d'agir sur ces idées-là afin qu'ils puissent les réaliser, conclut-elle. On doit par exemple les connecter avec les bonnes personnes, ou encore éliminer les obstacles qui pourraient nuire au bon déroulement d'un projet. »

SUR LE MÊME SUJET Matthew Rodier : un conseiller hors-pair - 17.11.14
Robert Dumas s'inspire des autres pour toujours s'améliorer - 17.10.17
Les cinq conseils de Diane Giard à la relève - 17.10.02